La police malaisienne arrête des mineurs de crypto-monnaies pour vol d’électricité

Un groupe de mineurs de crypto-monnaies a été arrêté par les autorités locales après avoir contourné le compteur et volé de l’électricité à SEB

Aerial view of Putrajaya, Malaysia
Malaysian authorities uncovered a series of hidden fixtures that connected directly to the main electricity supply

Le Malay Mail rapporte que la police malaisienne a retrouvé et arrêté quatre mineurs de crypto-monnaies pour avoir volé de l’électricité à la Sarawak Energy Berhad (SEB), la compagnie d’électricité publique.

La SEB a révélé que les opérateurs avaient volé au moins 250 000 RM (60 000 $) d’électricité par mois.

Les activités illicites du groupe ont été découvertes grâce à une opération conjointe lancée par la SEB, en collaboration avec l’unité d’inspection électrique (EIU) du ministère des services publics du Sarawak et la police.

L’opération conjointe, qui s’est étendue sur deux jours, a permis de découvrir l’activité illégale dans des centres miniers situés dans 5 shophouses différents à travers Jalan Tun Ahmad Zaidi Adruce, Jalan Pahlawan, et Jalan Tunku Abdul Rahman.

Une déclaration de l’opération a révélé que dans les quatre locaux, il y avait des câbles de dérivation directs dangereux reliant l’alimentation principale, cachés dans le plafond, directement aux appareils électriques. Cela contournait le compteur et faussait sa capacité à fournir une mesure précise de la consommation d’électricité.

Les contrôles présentés ont montré que les factures mensuelles de tous les shophouses ne s’élevaient qu’à environ 800 à 1 000 RM, même avec des serveurs de minage fonctionnant 24 heures sur 24.

Les équipements de minage de crypto-monnaies nécessitent une quantité d’électricité constante et importante pour effectuer les calculs nécessaires au minage d’un bloc de crypto-monnaies.

« Les relevés de charge réels effectués sur place ont montré que les cinq sites consommaient au moins 250 000 RM d’électricité par mois ».

Les autorités ont déposé cinq rapports de police et ont retiré et saisi toutes les connexions dangereuses pour en faire des preuves. Les propriétaires des locaux seront également appelés à participer aux enquêtes.

Depuis 2018, l’EIU et la SEB ont enquêté sur plus de 50 cas de vol d’électricité, en particulier dans les activités de minage de crypto-monnaies. Ces cas sont maintenant en attente de poursuites par le bureau du procureur général de l’État du Sarawak.

Selon la section 33 (5) de l’ordonnance sur l’électricité du Sarawak, le vol d’électricité est un délit pénal. Les personnes reconnues coupables de ce crime sont passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 100 000 RM et/ou de cinq ans d’emprisonnement.

Le trading de crypto-monnaies dans le pays a connu une forte hausse, car le confinement porte un coup à l’économie locale. On estime que plus de 2,4 milliards de ringgits (553 millions de dollars) sont perdus pour chaque jour pendant lesquels des entreprises restent fermées en pleine pandémie de coronavirus.

Luno, le premier exchange entièrement approuvé en Malaisie, a révélé que les volumes de trading locaux sur l’ensemble de la plateforme ont augmenté de 33 % au mois d’avril.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader