La Russie bloque l’accès à la plateforme d’échange LocalBitcoins

Le trading de jetons Bitcoin semble ne pas être affecté par l’interdiction, ce qui a conduit à des spéculations sur le fait que les Russes utilisent des VPN pour contourner cette interdiction

Image de la maison du gouvernement, Fédération de Russie
Malgré un intérêt marqué pour les crypto-monnaies, le gouvernement russe n’a pas encore pris de position claire à l’égard de cette industrie

Le dernier chapitre des relations compliquées de la Russie avec les crypto-monnaies a révélé que Roskomnadzor, le régulateur des services de télécommunications russes, a bloqué l’accès au portail LocalBitcoins dans le pays qui représente une source de trafic importante pour la crypto-bourse de pair-à-pair.

Les citoyens ont rapidement découvert que, lorsqu’ils tentent d’accéder à localbitcoins.net, qui est un miroir du site .com, ils atterrissent  sur une page blanche après avoir été censurés par l’autorité de régulation. Les utilisateurs russes sont maintenant poussés à utiliser un VPN, qui masque leur emplacement réel, pour accéder à la plateforme.

Les traders russes ont poursuivi leur activité sur LocalBitcoins et les annonces des clients sur le site n’ont pas cessé, ce qui, selon beaucoup, indique que les traders étaient déjà préparés à ce type de censure.

Il est également possible que les traders locaux se soient simplement habitués à cette situation, car le site LocalBitcoins a déjà été bloqué par le Roskomnadzor il y a quatre ans. Binance, une crypto-bourse très en vue, a également annoncé qu’elle a été bloquée le mois dernier. Cependant, le site a été retiré de la base de données de la liste noire du gouvernement.

Le gouvernement russe avait également averti les utilisateurs de ses intentions au début du mois de juillet, les informant qu’ils étaient prêts à déclarer une restriction de l’accès au portail LocalBitcoins en se basant sur la justification que le site pourrait partager des informations illégales avec le public.

Leur annonce a coïncidé avec la refonte des lois nationales sur les crypto-monnaies et, bien qu’il reste légal de posséder des crypto-monnaies dans le pays, leur utilisation comme moyen de paiement est désormais interdite.

« Les crypto-monnaies sont reconnues comme un agrégat de données électroniques pouvant être accepté comme moyen de paiement, n’étant pas l’unité monétaire de la Fédération de Russie ou d’un État étranger et comme des investissements. Une devise crypto-monnaie ne peut pas être utilisée en même temps pour payer des biens et des services » a expliqué l’agence de presse russe Tass.

La Banque centrale de Russie (BOR) jouera également un rôle majeur dans la réglementation des crypto-monnaies, car Tass a indiqué que la BOR aura « le droit de déterminer les caractéristiques des actifs numériques accessibles uniquement aux investisseurs qualifiés ».

La position du gouvernement russe sur le Bitcoin, à la fois ponctuelle et récurrente, semble n’avoir eu aucun effet sur sa popularité. La Russie est responsable de près de 20 % des opérations totales de LocalBitcoins et se classe au premier rang en termes de crypto-trading sur les marchés P2P.

Il reste à voir comment le gouvernement va s’y prendre pour réglementer cette industrie en pleine croissance tout en répondant aux besoins de ses amateurs de crypto-monnaies.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader