La Turquie accélère l’intégration des crypto-monnaies pour obtenir son indépendance économique vis-à-vis des États-Unis

Pour tenter de stimuler l’économie locale de manière indépendante, la Turquie se tourne vers diverses initiatives visant à intégrer et à adopter les crypto-monnaies

Istanbul, Turquie
La Turquie fait partie du nombre croissant de pays qui envisagent l’utilisation d’une crypto-monnaie de banque centrale (CBDC).

Alors que l’économie turque continue à se battre, le développement et l’adoption de crypto-monnaies alternatives sont en augmentation. Les tensions accrues avec les États-Unis, la méfiance des investisseurs et la diminution des réserves financières de la Turquie ont conduit la livre turque (TRY) à s’effondrer cette année pour atteindre son niveau le plus bas de l’histoire.

Pour sauver l’économie de la récession, le pays a considérablement augmenté ses investissements dans les crypto-monnaies et la technologie de la blockchain afin de sortir l’économie de la récession. Cette initiative s’accompagne d’un soutien massif. Plus des deux tiers du pays se déclarent favorables à l’adoption des crypto-monnaies – les cartes de débit liées aux crypto-monnaies récemment introduites constituant un cas d’utilisation populaire dans le pays.

Outre l’expérimentation de l’idée d’une crypto-monnaies de banque centrale (CBDC), la Turquie investit dans la recherche sur la blockchain. Ces programmes sont destinés à encourager les jeunes du pays à étudier la blockchain et à soutenir les entreprises technologiques. À long-terme, on espère que ces efforts soutiendront l’économie turque, car la dépendance à l’égard des experts extérieurs disparaîtra.

De plus, plus de 30 % de la population en Turquie n’est toujours pas bancarisée. Les crypto-monnaies peuvent contribuer à favoriser l’inclusion financière, en particulier pour les États de l’Est, où des conflits dangereux empêchent les banques de s’installer dans un bureau physique.

Jonathan Leong, PDG de BTSE, a expliqué comment la situation politique et économique a conduit les citoyens turcs à adopter les crypto-monnaies :

« La situation politique en Turquie et le taux de change de la livre turque ont conduit les citoyens turcs à devenir les premiers adeptes des crypto-monnaies, car elles permettent un accès facile aux richesses, des paiements sans frontières et des couvertures fiables contre l’inflation. L’adoption de la carte de débit en crypto-monnaies est une évolution logique de l’instabilité économique et de l’espace des actifs numériques » a déclaré Leong.

Emre Aksoy, conseiller auprès des instances gouvernementales turques sur l’adoption et la réglementation sur les crypto-monnaies, a également fait remarquer qu’entre 3 % et 4 % du PIB du pays sont consacrés aux coûts de transaction et aux intermédiaires bancaires.

« La technologie de la crypto-monnaie permettra de réduire ces coûts et de diminuer notre dépendance vis-à-vis des autres nations. La Turquie a maintenant une réelle chance de sauver son économie » explique Aksoy.

La population de la Turquie a un âge médian de 31,5 ans, ce qui en fait une population relativement jeune. La probabilité d’adopter de nouvelles technologies est donc peut-être plus élevée en Turquie que dans la plupart des pays européens. De plus, plus de 90 % des adultes possèdent un smartphone, le pays comptant plus de 50 millions d’utilisateurs d’Internet sur mobile.

Lorsque la Banque ING a organisé une enquête en 2018, les résultats ont montré que 18 % de la population possédait déjà une sorte de crypto-monnaies et que 25 % étaient intéressés par l’achat de devises virtuelles.

Traduit Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader