L’application COVID de l’ASU utilise la technologie Hedera Hashgraph

Safe Health Systems a annoncé le lancement de HealthCheck, une plateforme de test COVID alimentée par le Hedera Consensus Service

Image de l'Université d'État de l'Arizona
L’application mobile ASU intégrée à HealthCheck est déjà utilisée par des dizaines de milliers d’étudiants pour vérifier les symptômes

Il a été annoncé hier que Safe Health Systems (SHS), une entreprise qui aide les gens à jouer un rôle plus actif dans leur propre santé grâce à la plateforme de diagnostic SAFE, avait lancé HealthCheck, une solution clé en main de réponse à la pandémie.

La plateforme SAFE permet le déploiement rapide d’applications spécialisées dans le domaine de la santé et a été développée par le programme MedTech Accelerator de la Mayo Clinic et l’Arizona State University (ASU) Alliance for Health Care – un programme conçu pour aider les entrepreneurs à accélérer le développement de nouveaux produits et services de santé.

Leur nouvelle plateforme de test et de vérification de l’état de santé, HealthCheck, utilisera le Hedera Consensus Service (HCS) de Hedera Hashgraph pour vérifier les transactions en temps réel. Le hashgraph est une technologie de grand livre distribué qui diffère de la blockchain en ce sens que chaque bloc est incorporé dans le grand livre. Cette technologie fournit à HealthCheck un journal vérifiable en temps réel pour tous les événements sur sa plateforme et lui permettra d’élargir ses capacités à la déclaration de données de santé plus responsables en relation avec les prestataires de tests rapides et les compagnies d’assurance maladie.

Mance Harmon, PDG d’Hedera, a déclaré : « Nous sommes heureux que Safe Health Systems ait choisi HCS pour assurer le débit et la sécurité des transactions nécessaires pour les aider à remplir cette mission ».

HealthCheck peut assurer le suivi et le test COVID-19 ainsi que la prestation de soins virtuels. Il est déjà intégré à l’application mobile de l’ASU où 74 500 élèves en immersion et 12 400 employés utilisent le vérificateur de symptômes à déclaration automatique chaque matin et ont accès aux conseils de la clinique Mayo sur leCOVID-19.

Le président de l’ASU, Michael M Crow, a déclaré : « La santé et le bien-être de notre communauté sont de la plus haute importance. HealthCheck est un moyen simple à utiliser pour nous aider à comprendre la santé globale de notre communauté et pour fournir des conseils aux étudiants et aux employés sur la gestion de leur santé pendant la pandémie. Le résultat est une solution qui nous aide à prendre des décisions intelligentes et éclairées et à offrir un environnement sain aux étudiants, aux professeurs, au personnel et aux visiteurs sur le campus ».

HealthCheck peut également fournir des passeports de santé numériques qui pourraient être essentiels pour établir une nouvelle norme pour voyager en toute sécurité et participer à la vie économique pendant la pandémie.

Traduit par Carolane de palmas