Home > News > L’Australie dévoile le suivi de chaînes d’approvisionnement sur blockchain

L’Australie dévoile le suivi de chaînes d’approvisionnement sur blockchain

La première plateforme australienne de chaîne d’approvisionnement agricole travaillera utilisera le Hedera Hashgraph

Entrust, une plateforme de chaîne d’approvisionnement agricole et la première de ce type en Australie, a révélé qu’elle avait choisi d’opérer sur le Hedera Hashgraph.
Le projet permettra aux producteurs de simplifier la tenue des registres et de réduire leurs coûts de compliance, tout en limitant considérablement les risques de fraude.

Le Hedera Hashgraph est un grand livre distribué au niveau de l’entreprise. Il se présente comme un réseau public rapide, sûr et décentralisé, capable d’offrir une vitesse et une sécurité supérieures à celles des blockchains de première génération.

« Les blockchains souffrent de ce que l’on appelle le « trilemme », un compromis inhérent entre la vitesse, la sécurité et la décentralisation, qui les empêche d’augmenter leur vitesse et leur débit en toute sécurité » explique le blog Hedera Hashgraph.

« Hedera Hashgraph n’a pas ces contraintes et est donc idéal comme plateforme pouvant effectuer plusieurs milliers de transactions par seconde tout en gardant les données commerciales sécurisées, à une fraction du coût énergétique et commercial ».

La plateforme Entrust a été lancée dimanche 20 septembre par le Premier ministre de l’état Australie-Méridionale, Steven Marshall. Son objectif principal est d’assurer la croissance de la chaîne d’approvisionnement, ainsi qu’une confiance accrue dans les industries vinicoles et laitières de grande valeur.

La plateforme donne aux producteurs la possibilité de saisir et de suivre le mouvement des produits primaires dans le processus agricole, puis de suivre les produits manufacturés secondaires le long des chaînes d’approvisionnement. Ceci est rendu possible en combinant l’horodatage, la géolocalisation et le stockage transparent et immuable des événements clés.

Rob Allen, le directeur technique d’Entrust, a déclaré que leur partenariat avec Hedera était un « choix évident ». Cette collaboration devrait permettre à l’entreprise de faire évoluer sa plateforme bêta et d’étendre le service de données de confiance sur le vin à d’autres pays producteurs de vin, ainsi qu’à d’autres matières premières agricoles.

« Appartenant et dirigé par des poids lourds de la chaîne d’approvisionnement, dont IBM, LGE et Boeing, Hedera nous donne une reconnaissance immédiate au niveau mondial et donne à nos clients la certitude qu’ils travaillent avec des acteurs bien établis dans le domaine des livres distribués. La plateforme nous accompagnera également dans notre expansion vers d’autres secteurs agricoles verticaux » a déclaré Allen.

Mance Harmon, le Responsable de la gestion des risques d’Hedera, a exprimé son admiration pour Entrust et son travail visant à apporter transparence et responsabilité à la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

« Le succès du premier projet pilote d’Entrust avec l’industrie du vin, et la forte demande initiale d’autres secteurs agricoles, démontre le désir des producteurs et des consommateurs d’avoir plus de visibilité sur la provenance et le cycle de vie de nos aliments et boissons ».

Harman a conclu en disant que l’équipe Hedera se réjouit de travailler avec Entrust sur ce projet.

Traduit par Carolane de Palmas

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.