Le controversé Ghost Coin peut désormais être utilisé dans les distributeurs automatiques de Hong-Kong

Ghost Coin peut désormais être utilisé pour payer des produits dans plus de 60 distributeurs automatiques à travers Hong-Kong, mais il est accusé d’avoir volé une partie du code source de PIVX

Distributeur automatique à Hong-Kong
Ghost Coin est un jeton axé sur la protection de la vie privée qui peut désormais être utilisé dans les distributeurs automatiques de Hong-Kong

Ghost Coin, créé par John McAfee, peut désormais être utilisé pour payer des produits dans plus de 60 distributeurs automatiques à travers Hong-Kong – même ceux situés à l’intérieur du Disneyland de Hong-Kong.

Ghost Coin est une crypto-monnaie axée sur la protection de la vie privée qui a été mise en service en même temps que le Ghost Distributed Exchange la semaine dernière. Il s’agit d’un jeton privé qui permet l’anonymat des transactions, dont le réseau principal a été lancé le 22 juin.

Cette mesure est similaire à l’annonce récente selon laquelle les Bitcoins peuvent désormais être utilisés pour payer les produits des distributeurs automatiques de Coca-Cola en Nouvelle-Zélande et en Australie. Un partenariat entre Coca-Cola Amatil et Centrapay permet aux clients d’utiliser la crypto-monnaie dans environ 1 200 distributeurs automatiques dans les deux pays.

Ghost Coin a alimenté la controverse lorsqu’il a été révélé que certaines sections de son livre blanc étaient copiées de celui de PIVX, un jeton open-source aussi axé sur la vie privée. Les représentants de Ghost Coin ont admis que leur code est dérivé de PIVX et ont depuis travaillé à la mise en œuvre d’un plus grand nombre de leurs propres améliorations.

PIVX, qui est en soi un fork de DASH, a déclaré que Ghost était en faute pour avoir ouvertement masqué le fait qu’ils avaient copié leur travail. Bien que la société n’ait pas eu de problème avec le fork de Ghost et PIVX, PIVX a fait valoir que leur livre blanc est protégé par le droit d’auteur et que même s’il était open-source, ils auraient dû attribuer les sections qui ont été copiées.

« @officialmcafee, vous êtes libre de faire un fork et de développer les grandes fonctionnalités que nous avons construites avec PIVX (avec une attribution correcte comme l’exige la licence du MIT). Cependant, le livre blanc écrit par @Strontiumz38 n’est pas open-source et était entièrement protégé par les droits d’auteur en 2018 comme on peut le voir sur la 2ème page » – posté sur Twitter par PIVX.

« Nous voudrions également souligner à nouveau que le livre blanc $GHOST énumère des spécifications qui s’alignent sur le protocole ZeroCoin, qui est non seulement dépassé, mais qui présente des failles cryptographiques et peut être exploité. Il y a également de multiples erreurs et inexactitudes techniques qui devraient être corrigées ».

« Même si le livre blanc était open-source (ce qui n’est pas le cas), vous êtes tenu de créditer et d’attribuer les sources comme le stipule clairement la licence du MIT ».

McAfee est allé sur Twitter pour avertir PIVX qu’il prévoit d’intenter un procès pour diffamation.

« Prétendre qu’un marché public est open source alors que la rétention de la documentation est une fraude. Pure et simple. Je vais bientôt le démontrer devant les tribunaux. Un procès en diffamation est en cours » lit-on dans son tweet.

Traduit par Carolane de Palmas

Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader