Le FBI attire l’attention sur les crypto-arnaques pendant le coronavirus

La récente pandémie a entraîné une augmentation des escroqueries liées aux crypto-monnaies dans le monde entier. Ces arnaqueurs ciblent les gens par le biais de messages et d’e-mails sur les réseaux sociaux.  

Faites toujours preuve de prudence avant d'investir
Les escrocs s’appuient souvent sur l’anonymat du secteur des crypto-monnaies pour trouver et cibler leurs victimes.

Le FBI a révélé s’attendre à une augmentation des escroqueries liées aux crypto-monnaies dans le contexte de la pandémie COVID-19.

Bien que le secteur des crypto-monnaies ait été utilisé à des fins criminelles dans le passé, le nombre croissant de personnes confinées chez elles et l’augmentation du nombre d’entreprises acceptant les crypto-devises comme forme de paiement légitime pourraient encourager davantage d’activités illicites.

Le FBI invite à la prudence, car les escrocs ciblent des personnes de tous âges. L’organisation a également déclaré que « de nombreux crimes financiers traditionnels et de nombreux systèmes de blanchiment d’argent sont maintenant orchestrés via crypto-monnaies ».

Les escroqueries liées aux crypto-monnaies peuvent prendre les formes suivantes :

  • Tentatives de chantage par le biais d’e-mails ou de messages informant la cible qu’elle doit payer en Bitcoins ou ses informations personnelles seront rendues publiques (ou encore qu’elle sera infectée par le Coronavirus)
  • Les employeurs demandant des dons pour lutter contre le coronavirus et que ces dons soient envoyés via crypto-monnaies
  • Absence d’équipements ou de traitements pour prévenir ou guérir le coronavirus qui ne peuvent être payés qu’en monnaie numérique.

Pour éviter d’être victime de ces escroqueries, le FBI recommande vivement aux citoyens de faire leurs recherches avant d’envoyer toute forme de monnaie. Cela inclut :

  • Vérification des vendeurs ou des organismes de bienfaisance avant l’envoi des dons
  • Étude des opportunités d’investissement
  • Abstention d’utiliser les comptes bancaires personnels pour les activités professionnelles faites à domicile
  • Communication avec les services répressifs en cas de tentative de chantage.

Les récentes escroqueries qui ont circulé sur Internet comprennent des appels aux dons via Bitcoins à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et au US Center for Disease Control and Prevention pour la lutte contre le coronavirus, ainsi que des imitations de fonctionnaires d’agences qui sont prêts à fournir des informations confidentielles sur ces infections actives pour un prix payé en BTC.

Les crypto-bourses sont invitées à surveiller les transactions et à effectuer des examens plus complets de leurs clients dans le cadre du processus de « Know Your Customer » (KYC). Il est à espérer que ces plateformes fonctionnent comme un obstacle aux transactions douteuses, des idées telles que l’amélioration via l’IA ou des partenariats avec des fournisseurs de données étant proposées.

Les publicités sur Internet sont également surveillées de près. Google Ads et Youtube ont déjà affiché des publicités frauduleuses liées aux crypto-monnaies par le biais de leur réseau publicitaire. En dépit de la réglementation stricte contre toutes les publicités sur les crypto-monnaies en général, les plateformes publicitaires ont encore beaucoup de chemin à faire pour limiter la propagation des escroqueries.

 

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader