Le Japon lance une application blockchain pour les services publics à distance

Le formulaire de demande électronique des collectivités locales (LoGo) permet aux résidents de demander des services publics essentiels dans le confort de leur foyer

Image de Kaga Onsen, une destination touristique populaire à Kaga au Japon
La ville a fait un effort actif pour promouvoir la numérisation des services destinés à ses habitants

Les autorités locales de la ville de Kaga, située dans la préfecture d’Ishikawa au Japon, utilisent désormais une application fonctionnant sur la blockchain appelée « Local Government Form Electronic Application » (LoGo). L’application sera chargée de gérer les principales procédures administratives de la ville.

Selon un communiqué de presse publié hier, l’application « permet désormais au personnel du gouvernement local de créer rapidement et facilement un formulaire de demande administrative qui est rempli en ligne sans avoir recours à Windows, du papier ou un tampon et qui permet aux résidents d’effectuer des procédures administratives en toute confiance à partir d’un smartphone ».

Les autorités locales travaillent sur le développement de l’application LoGo depuis mai 2020, après que la ville de Kaga ait signé un accord de partenariat avec Trust Bank et xID (anciennement connu sous le nom de Blockhive).

xID est une start-up technologique qui travaille à la création de solutions d’identité blockchain dans le cadre de sa vision globale visant à promouvoir la numérisation et l’automatisation de processus cruciaux pour rendre ces services plus accessibles malgré le déclin rapide de la population et le vieillissement, comme cela a été observé dans tout le pays.

En 2015, le Japon a lancé la carte « My Number Card », qui s’est imposée comme la carte d’identité nationale pour la sécurité sociale et les impôts. La ville de Kaga s’est efforcée d’accélérer l’adoption de My Number Card en distribuant des chèques-cadeaux d’une valeur de 5 000 yens (environ 48,80 $) à tous les nouveaux demandeurs de la carte.

Les responsables du gouvernement local ont révélé que jusqu’à présent, cette mesure d’incitation a contribué de manière significative au résultat souhaité, puisque le nombre de résidents ayant déposé une demande pour la « My Number Card » dépasse désormais le nombre au niveau national.

L’équipe de LoGo espère que son application blockchain permettra de réduire le temps nécessaire aux résidents pour demander certains services gouvernementaux, car elle offre désormais une alternative viable accessible depuis leur smartphone ou leur PC. Par extension, l’équipe espère également que l’application LoGo améliorera l’efficacité des processus de travail du gouvernement.

Au-delà de cette initiative, il a été révélé en juin de cette année que les prêteurs japonais envisagent également de développer une variante de la technologie blockchain qui serait axée sur l’interopérabilité des paiements numériques.

Selon Hiromi Yamaoka, ancien cadre de la Banque centrale du Japon et chef du groupe d’étude, leur principale préoccupation est d’encourager davantage les citoyens à opter pour les règlements sans espèces, malgré la variété des plateformes déjà disponibles dans le pays – beaucoup choisissent encore d’utiliser des espèces. Cette solution permettrait de renforcer l’interopérabilité des devises et des infrastructures numériques.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader