Home > News > Le Japon s’intéresserait maintenant aux ETF sur crypto-devises

Le Japon s’intéresserait maintenant aux ETF sur crypto-devises

Le Japon est l’un des pays les plus « crypto-friendly ».

Il a par exemple déclaré le Bitcoin (BTC) comme monnaie de paiement légal en avril 2017 et a autorisé l’activité des plateformes d’échanges.

Le Japon s’intéresserait maintenant aux ETF sur crypto-devises

Ayant une longueur d’avance sur la plupart des pays , le Japon semble s’intéresser à de nouvelles options d’investissement sur les crypto-devises.

Une première approche a été de réfléchir à l’autorisation de produits dérivés sur les crypto-devises. Comme des contrats à terme (ou futures) sur le Bitcoin (BTC) ou encore des options sur l’Ethereum (ETH).

Cependant, ce projet a été rejeté car il n’aurait pas représenté de grandes opportunités pour le marché. Ces produits auraient plutôt davantage soutenu la spéculation.

D’après Bloomberg, le pays semble désormais s’intéresser aux ETF (Exchange-Traded Funds, ou fonds négociés en bourse) sur crypto-devises.

En effet, une source proche du dossier a déclaré que « La FSA évalue actuellement l’intérêt de l’industrie pour les ETF qui suivent les devises numériques ».

Des ETF sur crypto-monnaies à la bourse de Tokyo pourraient intensifier l’intérêt pour cette classe d’actif

En 2018, l’organisme de régulation japonais – la FSA (Financial Services Agency) – a mené de nombreuses enquêtes auprès de plateformes d’échange de crypto-devises locales.

L’une des enquêtes publiées en avril 2018, nous apprend que :

  • Depuis 2016, « des montants considérables ont afflué vers les transactions de monnaies virtuelles »,
  • Il y a un intérêt croissant des habitants pour les crypto-devises – ils étaient près de 3,5 millions de japonais à les utiliser,
  • Les devises les plus utilisées étaient le Bitcoin (BTC), le Litecoin (LTC) et l’Ethereum (ETH),
  • Sans surprise, les traders appartenaient principalement à la génération des millennials.

Pour les investisseurs ayant déjà des comptes de trading, il serait donc plus facile d’accéder aux ETF sur cryptos, ce qui pourrait soutenir le volume de trading et l’activité sur ce marché.

Pour de nombreux investisseurs, la création d’ETF sur les devises virtuelles pourrait aussi donner davantage de légitimité aux produits liés aux cryptos.

Les ETF sur crypto-devises dans les autres pays

Jusqu’à présent cependant, ce nouveau type de produit n’a que très peu séduit d’autres pays.

Les gendarmes boursiers américains et européens ont rejeté de nombreuses propositions similaires. Le plus grand risque évoqué concerne la manipulation des prix.

La Suisse est pour le moment le seul pays à proposer un ETP (Exchange-Traded Product, ou produit indiciel négocié en bourse) sur un panier de crypto-devises.

Au 1er novembre 2018, cet ETP (Amun Crypto Basket Index ETP) comprenait :

Depuis le 21 novembre 2018, il est tradé sur la 4ème bourse européenne : SIX Swiss Exchange, sous le ticker HODL. Bien que les volumes de trading varient quotidiennement, le produit aurait attiré 6 millions de dollars.

Si le Japon acceptait de créer un ETF sur crypto-devises, alors il devrait recevoir beaucoup plus d’engouement. En effet, le marché des ETF japonais est beaucoup plus important et plus liquide que celui de Suisse et pourrait donc susciter plus d’intérêt.

Qu’en penses-tu ? L’Union Européenne, le Canada ou l’Afrique pourraient-ils s’inspirer des initiatives du Japon pour relancer l’intérêt des investisseurs ?

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.