Le nouveau service de paiement WhatsApp suspendu au Brésil

La banque centrale du Brésil a suspendu WhatsApp pour préserver l’environnement des entreprises locales

WhatsApp sur mobile
L’entrée de WhatsApp sur le marché brésilien la semaine dernière a suscité des inquiétudes quant à la création de monopoles de marché

Le service de paiement de WhatsApp a été suspendu par la banque centrale du Brésil une semaine seulement après son lancement.

La banque centrale a annoncé qu’elle avait demandé à Visa et Mastercard de cesser immédiatement leurs paiements et transferts via WhatsApp. Selon la déclaration de la banque centrale, cette décision a été prise afin de « préserver un environnement concurrentiel adéquat, qui assure le fonctionnement d’un système de paiement inter-opérable, rapide, sûr, transparent, ouvert et peu coûteux ».

La fonction de paiement de WhatsApp prend en charge les cartes Visa et MasterCard de Nubank, Banco do Brasil et Sicredi. La banque centrale a déclaré que si Visa et MasterCard ne suivent pas ces ordres, les sociétés seraient soumises à des amendes et des sanctions administratives.

De plus, le Conseil administratif pour la défense économique (CADE), l’autorité nationale de régulation de la concurrence au Brésil, a bloqué un partenariat entre WhatsApp et le processeur de paiements Cielo. Le régulateur local a déclaré que Cielo a une part de marché élevée et que WhatsApp compte des millions d’utilisateurs au Brésil. Cela peut « garantir un pouvoir de marché significatif dès son entrée ».

Cette annonce de la banque centrale et du CADE est le « dernier échec » de Facebook, le propriétaire de WhatsApp, qui a fait face à d’intenses critiques des régulateurs du monde entier pour son projet de stablecoin Libra.

Un porte-parole de WhatsApp a informé divers médias que la société continuerait à travailler avec des partenaires locaux ainsi qu’avec la banque centrale pour rendre leurs services de paiement possibles.

WhatsApp a déployé son service de paiement au Brésil au début du mois, deux ans après avoir effectué des tests bêta de la fonction en Inde. Cette nouvelle fonctionnalité était censée permettre aux utilisateurs individuels et professionnels de WhatsApp d’envoyer et de recevoir de l’argent en utilisant l’application elle-même.

L’essai du système de paiement a été rendu possible grâce à l’Interface de paiements unifiés (UPI), un système de paiement instantané en temps réel que la National Payments Corporation of India a développé.

Cette fonction de paiement a été activée par le biais de Facebook Pay et les transactions ont été traitées par Cielo. Les paiements peuvent être effectués avec une Visa ou une MasterCard. Bien que la fonction de paiement soit gratuite pour les particuliers, les entreprises doivent payer des frais de traitement de 3,99 $ pour recevoir des paiements.

Mark Zuckerberg, directeur général et fondateur de Facebook, a déclaré précédemment que cette fonction permettait d’envoyer et de recevoir de l’argent aussi simplement que de partager une photo.

Facebook Pay est actuellement en service dans de nombreux pays, tels que le Royaume-Uni et les États-Unis. Le Brésil est le deuxième plus grand marché de WhatsApp après l’Inde, avec plus de 120 millions d’utilisateurs dans le pays.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader