Le PDG de JPMorgan dit que la crypto-monnaie Libra de Facebook n’arrivera pas à son terme

Le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon, a ouvertement parlé du Bitcoin (BTC) et autres crypto-monnaies dans le passé. Désormais, le leader de cette banque a indiqué que le projet de crypto-monnaie Libra de Facebook navigue en eaux troubles et n’arrivera pas à son terme.

The Libra cryptocurrency runs into more problems

Image courtoisie de Shutterstock

Qu’a-t-il dit exactement ?

Dimon n’a pas offert beaucoup de détails sur les raisons pour lesquelles il pense que le Libra sera un échec. Toutefois, il a bien dit que c’était une “bonne idée” mais qu’elle ne fonctionnera jamais. Il était un orateur lors d’une conférence à l’Institute of International Finance à Washington. Il a rajouté que nous avons déjà des stable coins similaires au Libra.

Bien entendu, le PDG de JPMorgan a été sceptique dans le passé concernant la valeur de Bitcoin. Il l’a fameusement appelé dans le passé “inutile” et avait dit que cela “finirait mal”.

En ayant dit cela, il ne semble pas être opposé à l’ensemble des crypto-monnaies. JPMorgan a annoncé plus tôt cette année que l’entreprise avait sa propre monnaie digitale, le JPM Coin. Ce qu’il a dénoncé dans le passé est la création de monnaies “inventées de toutes pièces”.

La perte de plusieurs partenaires

En ce moment, la perte d’un certain nombre de partenaires du projet est le plus gros soucis à gérer pour Facebook. Le groupe de départ composé de 28 partisans a été réduit suite au départ de MasterCard, Visa, PayPal et Stripe.

L’on dit que l’attention régulatrice et politique intense portée par cette monnaie proposée représente trop de pression pour certaines de ces entreprises.

Le dernier commanditaire à s’en aller est Mercado Libra. Cette entreprise opère en Amérique latine et leur système de paiement Mercado Pago ainsi que leur technologie mobile de QR code était considérés comme un facteur clé dans leur intégration à ce projet. Libra manque cruellement désormais de partenaires de paiement.

Changement de cap ?

Des commentaires récents suggèrent que la monnaie pourrait ne pas être prête pour la date de sortie de 2020 originellement prévue. On ne connaît pas encore de nouvelle date rapportée. Un changement drastique de la façon dont la monnaie fonctionne a cependant été mentionné.

David Marcus est à la tête de la crypto-monnaie Libra. Il a rapporté à des banquiers que l’entreprise cherche à effectuer des changements. Ainsi, plutôt que d’avoir un seul coin adossé à un panier d’actifs, il pourrait y avoir différents coins, dont chacun d’entre eux serait adossé à une monnaie fiat.

Les deux prochains moins seront critiques pour le futur de Libra. S’ils peuvent conserver leur partenaires restants et satisfaire les régulateurs mondiaux, alors il est toujours possible que cette monnaie soit un succès.