Le Premier ministre Modi exprime de nouveau son soutien pour la blockchain

L’Inde se penche sur le développement de la blockchain, des crypto-monnaies et d’autres technologies perturbatrices

Image du Premier ministre de l'Inde, Narendra Modi
Le pays a changé radicalement de perspective sur la technologie de la blockchain suite à l’abrogation de l’interdiction des crypto-monnaies

Lors d’un sommet des idées indiennes organisé par l’US-India Business Council, le Premier ministre Narendra Modi a exprimé son soutien pour un développement technologique plus important, principalement en matière de blockchain, d’intelligence artificielle, d’apprentissage de la machine et de 5G.

Le compte Twitter du bureau du Premier ministre a également publié une citation concernant ses sentiments :

« Les opportunités dans le domaine de la technologie comprennent également les opportunités dans les technologies de la 5G, de l’analyse des big data, de l’informatique quantique, de la blockchain et de l’Internet des objets : PM @narendramodi » peut-on lire sur le tweet.

Le Premier ministre a souligné que le nombre d’internautes ruraux du pays a récemment dépassé le nombre d’internautes urbains, ce qui a créé un domaine d’opportunités pour les entreprises technologiques.

En plus des discussions sur l’industrie technologique du pays, Modi a également invité les États-Unis à investir dans divers secteurs du pays, tels que les soins de santé, l’énergie, les infrastructures, l’aviation civile, la défense, l’espace et la finance.

« L’essor de l’Inde signifie une augmentation des opportunités de commerce avec une nation en qui vous pouvez avoir confiance, une augmentation de l’intégration mondiale avec une ouverture croissante, une augmentation de votre compétitivité avec l’accès à un marché qui offre de l’échelle. Pour cette vision, il n’y a guère de meilleurs partenaires que les États-Unis d’Amérique. L’Inde et les États-Unis sont deux démocraties dynamiques qui partagent des valeurs communes. Nous sommes des partenaires naturels » a déclaré Modi.

L’appel du Premier ministre indien à des investissements dans la blockchain intervient au moment où la Chine fait des pas importants dans le développement et la mise en œuvre de projets sur la blockchain et sa monnaie numérique de banque centrale (CBDC) – le yuan numérique.

La Chine a collaboré avec de nombreuses sociétés et banques de premier plan dans tout le pays pour tester la viabilité de sa CBDC.

Au moment où nous écrivons ces lignes, la croissance de l’industrie de la blockchain en Inde a été limitée aux acteurs privés et à certaines régions comme Telangana. Alors que des entreprises locales telles que Matic Network et WazirX ont réussi à se développer au-delà de leurs frontières et à conquérir un public mondial, l’aide et l’intervention du gouvernement ont été minimales tout au long de leur parcours.

L’Inde a révoqué son interdiction de deux ans sur les crypto-monnaies le 4 mars 2020. Depuis lors, le nombre d’utilisateurs de crypto-monnaies n’a cessé d’augmenter dans le pays et l’industrie semble prendre de l’ampleur.

Dans le monde entier, la recherche et le développement sur les crypto-monnaies a augmenté régulièrement – les gouvernements et les entreprises commençant à y voir un moyen d’améliorer leur position au milieu de la pandémie de coronavirus. La présence de crypto-monnaies et d’autres technologies connexes permet à ces entités de continuer à fonctionner comme d’habitude sans exposer les gens au risque de contact ou d’interaction physique.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader