Home > News > Le prix de l’Ether s’envole ce week-end avant le hard fork Londres

Le prix de l’Ether s’envole ce week-end avant le hard fork Londres

L’ETH a augmenté de 11 % au cours du week-end après le déploiement de la mise à niveau Londres sur le réseau test Ropsten le mois dernier.

Le prix de l’Ether a augmenté de 11 % au cours du week-end pour atteindre hier un sommet de deux semaines à 2 396 $. La crypto-monnaie a d’ailleurs enregistré des gains de 17 % au cours de la semaine dernière.

La mise à niveau Londres est probablement à l’origine de ce momentum. Il s’agit d’un hard fork qui intervient quelques mois seulement après le hard fork Berlin en avril, qui a commencé à ajuster les prix des frais de gas sur la route de la mise à jour Londres.

Le hard fork Londres se compose de 5 propositions d’amélioration d’Ethereum, à savoir EIP-1559, EIP-3198, EIP-3529, EIP-3541 et EIP-3554. Celles-ci apporteront des changements importants au modèle de frais de transaction du protocole et des ajustements à son mécanisme de consensus.

EIP-1559 s’est avéré particulièrement controversé. Créé par une équipe de développeurs dont le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, EIP-1559 propose un nouveau mécanisme de tarification des transactions. Certains s’en félicitent, car cela pourrait atténuer la flambée des frais du réseau Ethereum à laquelle nous avons assisté cette année.

La proposition est cependant moins bien accueillie par certains mineurs, qui pourraient recevoir moins de frais. Alors que les utilisateurs paient actuellement les frais de transaction en saisissant un Bid, le nouveau système prévoit la création de frais de base pour chaque bloc qui sera brûlé. Cela met toutefois une pression déflationniste sur l’émission d’ETH, ce qui pourrait potentiellement augmenter la valeur de la crypto-monnaie.

Un autre changement important dans la mise à jour Londres est l’EIP-3554 qui retardera la bombe de difficulté. Il s’agit du moment où la difficulté de minage de l’Ethereum atteint le point où le minage d’un nouveau bloc prend tellement de temps qu’il est à peine rentable pour les mineurs, ne leur laissant d’autre choix que de passer à l’ETH2. Cette étape devant arriver trop tôt, la proposition a donc retardé la bombe de difficulté jusqu’à au moins décembre de cette année (voire plus tard).

Tout ceci s’inscrit dans le cadre de la transition du protocole de preuve de travail (Proof of Work – PoW) au protocole de preuve d’enjeu (Proof of Stake – PoS), qui pourrait permettre au réseau de consommer 99,95 % d’énergie en moins.

La mise à jour Londres a été déployée sur le testnet Ropsten le 24 juin. Une fois que les testnets Goerli et Rinkeby auront suivi le fork avec succès, le réseau principal d’Ethereum sera mis à jour, ce qui devrait se produire mi-juillet. Tous ces développements semblent stimuler la pression haussière pour le jeton Ethereum, qui a dépassé le Bitcoin la semaine dernière en termes de nombre d’adresses actives quotidiennes.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.