Le régulateur financier suisse approuve la licence de crypto-monnaies de deux banques

La FINMA a approuvé une licence pour le trading et la conservation de crypto-monnaies pour Maerki Baumann et Incore Bank

Banque Centrale Suisse
La Suisse est l’un des pays pionniers dans l’adoption des crypto-monnaies.

L’autorité suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA) a récemment autorisé deux banques à offrir un certain nombre de services liés aux crypto-monnaies.

Maerki Baumann et Incore Bank ont indépendamment annoncé cette nouvelle vendredi dernier.

La banque privée zurichoise Maerki Baumann, qui dispose d’un desk dédié aux crypto-monnaies, a révélé qu’elle avait réussi à obtenir une licence de la FINMA « pour offrir le trading et la garde de crypto-monnaies ainsi que d’autres actifs numériques (tokens) ».

Cette nouvelle licence permet à Maerki Baumann d’offrir le trading et la garde de crypto-monnaies à ses clients à partir de ce mois-ci.

« Maerki Baumann offrira dans un premier temps le trading des principales crypto-monnaies à savoir Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH), Ethereum (ETH), Litecoin (LTC) et Ripple (XRP) » a annoncé la banque dans un communiqué.

Outre l’ouverture de comptes bancaires pour des sociétés dédiées aux crypto-monnaie et à la blockchain, Maerki Baumann supervise également les offres initiales de pièces de monnaie (ICO – initial coin offering) et de jetons de sécurité (STO – security token offering) pour ses clients.

Selon des données obtenues en décembre 2019, la banque disposait d’environ 8,5 milliards de francs suisses (environ 8,84 milliards de dollars américains), dont 80 % ont été émis en Suisse et 10 % en Allemagne.

Incore Bank, également basée à Zurich, est une banque de transaction qui propose des services d’externalisation aux institutions financières. Ces services comprennent la conservation, les paiements, le règlement, la comptabilité, le soutien fiscal et la compliance. Elle a une longue liste de clients, dont Maerki Baumann.

Vendredi, Incore a annoncé que le régulateur financier suisse avait approuvé sa demande de « trading, or, transfert et génération d’actifs numériques (tokenisation) ».

« Cela fait d’Incore Bank la première banque suisse interentreprises à offrir aux prestataires de services financiers et aux institutions du monde entier un accès facile et sécurisé à une nouvelle classe d’actifs tournée vers l’avenir » a déclaré la banque.

Récemment, la banque a créé une division de services numériques pour augmenter sa capacité à fournir « une gamme complète de services allant de l’émission à la distribution, en passant par le trading et la conservation ».

« Nous garantissons une séparation complète des actifs des clients en crypto-monnaies sur des portefeuilles individuels, sans qu’aucun capital supplémentaire ne soit requis de la part de la banque cliente » a déclaré Daniel Blatter, directeur des services numériques d’Incore.

Cette entité a également collaboré avec plusieurs entreprises du secteur des crypto-monnaies comme Crypto Finance. Le PDG Jan Brzezek a exprimé ses sentiments positifs sur la décision de la banque de demander une licence.

« Nous sommes convaincus que ce n’est qu’une question de temps avant que le Bitcoin ne fasse partie du portefeuille de produits standard d’une banque. Incore Bank a adopté une approche précoce et cohérente sur ce sujet et nous avons pu immédiatement mettre en place notre infrastructure de courtage et de conservation ».

Incore a également révélé qu’elle travaille à l’extension des services de courtage, de garde et de transfert de security tokens.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader