Actualités

Le réseau d’information interbancaire de J.P. Morgan séduit de plus en plus

0 Comments

John Hunter, responsable de la compensation mondiale chez J.P. Morgan, a récemment déclaré au Financial Times que l’expansion du réseau d’information interbancaire de la banque américaine se poursuivait.

Actuellement, plus de 220 banques se seraient associées au service original de la banque américaine J.P. Morgan – l’IIN – Interbank Information Network.

La motivation ? Partager des données sur les paiements via le réseau IIN dans le but de diminuer le nombre d’erreurs liées aux paiements.

Pour lancer ce projet, la banque australienne ANZ, la Banque Royale du Canada (RBC) et J.P. Morgan ont collaboré en 2017. Le résultat a été la création d’une plateforme de transferts de paiements interbancaires basée sur une blockchain. 

Le développement de cette dernière a été fait sur le réseau Ethereum. Plus particulièrement sur Quorum – une version de la blockchain Ethereum destinée aux entreprises – qui a été co-développé par la banque elle-même.

De PopTika/Shutterstock.com

Le réseau d’information interbancaire IIN de J.P. Morgan semble populaire puisque plus de 220 banques qui y participent

Ainsi, ce réseau pair-à-pair expérimental propose de minimiser les frictions existantes dans le processus actuel des paiements transfrontaliers. Il s’agit notamment d’accélérer la résolution des erreurs liées aux paiements.

Celles-ci entrainent souvent un retard de paiement pour des raisons de sécurité, mais surtout de conformité. En effet, il est parfois nécessaire de passer plusieurs semaines sur certaines problèmes pour les résoudre. Puisque plusieurs banques sont impliquées dans la chaîne de paiement, il n’est pas étonnant qu’un tel délai se produise.

Ainsi, les projets de développement des fonctionnalités de ce réseau comprennent d’abord une amélioration du contrôle et du filtrage des erreurs. Mais J.P. Morgan est surtout en train « d’étudier la possibilité d’en faire plus au moment du règlement ».

En effet, une nouvelle fonctionnalité pourrait être disponible dès le troisième trimestre 2019. Elle consisterait à aider les banques à vérifier en temps réel si un paiement est envoyé vers un compte valide. 

À l’heure actuelle, s’il y a une erreur dans le numéro de compte, ou dans n’importe quel autre détail concernant le destinataire, il faut parfois attendre plusieurs jours après son envoi pour que le paiement soit rejeté.

De WHYFRAME / Shutterstock.com

Ce réseau interbancaire pourrait soutenir les efforts de la banque pour concurrencer de nouveaux acteurs sur le marché des paiements transfrontaliers

Ainsi, la banque espère pouvoir proposer des activités de paiements transfrontaliers plus solides, plus sûres et plus compétitives pour contrer de nouveaux fournisseurs de paiements numériques comme TransferWise, Revolut ou encore Ripple.

Au-delà de ce réseau, la banque a récemment lancé sa propre crypto-devise – le JPM Coin. Ce prototype de pièces numériques devrait permettre aux clients institutionnels de la banque de traiter les paiements transfrontaliers sur une blockchain de manière instantané.

En effet, il faut actuellement plus d’une journée pour transférer de gros montants. Il faut prendre en compte les heures limites pour faire des transactions. Sans parler du fait que les pays n’opèrent pas nécessairement sur les mêmes systèmes.

Alors que le réseau le plus utilisé pour les virements électroniques est le SWIFT, J.P. Morgan pourra offrir une rapidité de transferts inégalée avec sa crypto-devise. En plus des acteurs institutionnels, la banque pourrait un jour proposer l’utilisation des JPM pour les paiements de tous les jours. 

« JP Morgan Coin pourrait être interne, commercial et même un jour pour les consommateurs » avait déclaré James Dimon en février dernier.

Si vous n’avez pas eu l’occasion de lire nos articles sur ce sujet, les voici :

Avec ces nouvelles fonctionnalités, pensez-vous que les banques et leurs clients vont changer d’avis sur l’utilité des crypto-devises et de la blockchain ? Comment est-ce que ce nouveau service va impacter le Ripple ou autres sociétés proposant un service similaire ?

Rate this post

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.