Le réseau Lightning est-il fait pour remplacer les altcoins ?

La commodité de l’utilisation du réseau Lightning dans les transactions pourrait permettre de prévoir l’éradication des altcoins dans le futur

Les portefeuilles Bitcoin permettant le réseau Lightning existent depuis plusieurs années
Le Lightning Network peut offrir un niveau de commodité et d’efficacité que les altcoins n’ont pas été en mesure de fournir jusqu’à présent

Le réseau Lightning (LN) du Bitcoin (BTC) est actuellement connu comme la crypto-monnaie la plus populaire au monde pour des paiements plus rapides et moins chers. Les Altcoins, tels que le Bitcoin Cash (BCH) et le Litecoin (LTC), se sont concentrés spécifiquement sur l’offre de frais de transaction peu élevés pour les petits crypto-paiements. Mais la nuance avec le LN est que cette fonctionnalité est activée pour les crypto-monnaies les plus liquides et les plus utilisées au monde. Le LN supprime donc la nécessité de créer une crypto-monnaie alternative avec un nouveau jeton.

En janvier de l’année dernière, Bitrefill a indiqué que le LN avait déjà réussi à dépasser tous les altcoins individuels en ce qui concerne les paiements faits chez ce détaillant.

Il faut aussi noter qu’Ethereum (ETH) a connu une plus grande croissance par rapport aux autres options de crypto-paiement sur la plateforme. Voici une répartition des crypto-paiements fournis par le détaillant :

  • 80 % on-chain BTC
  • 7,5 % ETC
  • 4 % Lightning Network
  • 7,5 % d’autres altcoins tels que LTC, Dash et Dogecoin

Ces données reflètent les paiements effectués par les utilisateurs qui n’ont pas de compte rechargeable sur Bitrefill et où seules les transactions Bitcoin on-chain ou Lightning sont acceptées.

Le LN a également une position similaire sur Bitkong, une plateforme de jeux en ligne. La répartition des options de paiement est la suivante :

  • 88 % on-chain BTC
  • 4 % ETH
  • 3 % XRP
  • 2 % BTC via Lightning
  • 2 % DOGE
  • 1 % LTC

D’autres acteurs majeurs de l’industrie des crypto-monnaies n’ont pas encore accepté l’utilisation du LN.

Le LN a été mentionné pour la première fois dans un livre blanc rédigé par Joseph Poon et Thaddeus Dryja en 2015. C’est une autre couche de technologie disponible sur la blockchain Bitcoin qui permet aux utilisateurs de créer des canaux de paiement entre deux parties. Comme ce canal est exclusivement entre deux personnes, les transactions sont instantanées et les frais sont incroyablement abordables.

Toutefois, il est probable que le LN ne reste qu’une option que pour les petites transactions. En effet, il ne dispose pas d’un système de sécurité pour lui-même – il ne fonctionne qu’en haut de la blockchain. Les transferts plus importants, qui nécessitent une sécurité décentralisée, seront très probablement effectués sur la couche d’origine.

 

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader