Le Royaume-Uni met un frein aux publicités et promotions liées aux cryptos

Le gouvernement britannique s’apprête à imposer des réglementations plus strictes sur les publicités et les promotions relatives aux crypto-devises, ce qui représente un risque potentiel pour les investisseurs qui ne sont pas informés des risques liés aux crypto-actifs.

Le bâtiment du Trésor britannique
Il est prévu de continuer à renforcer les réglementations relatives à la promotion des crypto-actifs.

Le gouvernement britannique a exprimé son intention d’intensifier la surveillance des « promotions trompeuses et inadéquates » qui mettent potentiellement en danger les investisseurs particuliers.

Les propositions, qui ont été publiées le lundi 20 juillet sur le site web du gouvernement national, prévoient que toutes les crypto-sociétés doivent se soumettre à une passerelle réglementaire avant d’être autorisées à promouvoir leurs produits. Elle stipule que l’Autorité de surveillance des marchés financiers (FCA) serait l’organisme chargé de contrôler toutes les promotions des crypto-actifs.

Si les propositions prennent effet, toutes les entreprises liées aux crypto-monnaies autorisées devront se conformer à cette nouvelle réglementation.

Ces mesures font suite à un rapport de 2018 du Crypto Assets Task Force du gouvernement, qui a révélé que les promotions et publicités trompeuses pour les produits liés aux crypto-monnaies posaient un problème majeur de protection des investisseurs.

John Glen, secrétaire d’État au Trésor et ministre de la ville, estime que la réglementation actuelle n’a pas été suffisante pour couvrir le nombre croissant de produits mis sur le marché.

« Si les publicités des entreprises non autorisées sont trompeuses, ou n’exposent pas complètement les risques, les gens peuvent finir par perdre de l’argent. C’est pourquoi nous voulons mettre en place davantage de protections autour de ces promotions financières, y compris la promotion de crypto-actifs tout en continuant à garantir que les gens ont accès à une large gamme de produits sur le marché » a-t-il expliqué.

Glen a ajouté que les propositions mettraient les publicités pour les produits liés aux cryptos au même niveau que les autres catégories d’actifs.

La proposition est actuellement en consultation jusqu’au 25 octobre. Le mois dernier, le FCA a publié un rapport intitulé « Crypto Asset Consumer Research 2020 ». L’étude a révélé qu’il y avait une « augmentation statistiquement significative du nombre de personnes qui détiennent ou détenaient des crypto-actifs d’environ 1,5 million à 2,6 millions de personnes ».

Elle estime que 5,35 % de la population générale détient ou a détenu des crypto-monnaies, une augmentation marquée par rapport aux 3 % qui ont répondu lors de la dernière enquête, qui a été menée en face à face avec un échantillon plus restreint.

En outre, le nombre de personnes n’ayant jamais entendu parler de crypto-monnaies est passé de 58 % à 27 %. Le rapport indique qu’il s’agit d’une « augmentation du pourcentage de personnes ayant entendu parler des crypto-monnaies de 42 % à 73 % des adultes ».

Les participants à l’enquête ont placé le Bitcoin comme la crypto-monnaie la plus reconnue, suivi du Bitcoin Cash, de l’Ethereum, du Bitcoin SV et du Litecoin. La majorité des répondants (77 %) ont acheté leurs crypto-monnaies par le biais d’échanges en ligne, les cinq premiers échanges étant Coinbase, Binance, Kraken, Bittrex et Bitfinex.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader