Home > News > Le Salvador achète 200 BTC pour sa nouvelle loi sur les Bitcoins

Le Salvador achète 200 BTC pour sa nouvelle loi sur les Bitcoins

Cet achat fait partie du fonds en Bitcoins de 150 millions de dollars créé par le Salvador pour faciliter la mise en œuvre de sa loi controversée reconnaissant le Bitcoin comme monnaie légale.

Alors que le Salvador s’apprête à mettre en œuvre sa nouvelle loi qui reconnaît le Bitcoin comme monnaie légale, le président Nayib Bukele a confirmé que le pays a acheté 200 BTC dans le cadre d’un effort continu pour faciliter le déploiement de la loi.

Ce dernier développement s’inscrit dans le cadre de ce que l’on appelle le plus grand test du Bitcoin en 12 ans d’histoire. La communauté des crypto-monnaies en particulier, et le monde financier en général, sont impatients de voir si l’expérience du Bitcoin au Salvador reçoit une participation importante et d’analyser si la crypto-monnaie est la solution aux problèmes économiques du pays appauvri.

L’achat récent de jetons BTC d’une valeur d’un peu plus de 10,36 millions de dollars fait partie du fonds Bitcoin du Salvador de 150 millions de dollars autorisé par le Congrès la semaine dernière pour permettre les conversions BTC/USD à la lumière de la nouvelle loi.

« Nos courtiers vont acheter beaucoup plus à l’approche de la date limite » a ajouté le président dans son tweet en faisant référence à la date limite du déploiement officiel de la loi.  

La loi visant à reconnaître le Bitcoin comme monnaie légale a été adoptée en juin, faisant du Salvador le premier pays au monde à accepter le BTC comme un moyen de paiement autorisé et une monnaie légale.

Alors que la communauté des crypto-monnaies a salué la décision comme étant tournée vers l’avenir et progressiste, la Banque Mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) ont mis en garde contre les implications involontaires de la mise en œuvre précipitée de la loi.  

Bank of America, de son côté, a souligné que l’adoption du Bitcoin par le pays devrait simplifier les transferts de fonds, améliorer le choix des consommateurs, encourager les investisseurs étrangers et promouvoir la numérisation financière.  

Cependant, la critique de la loi a été relayée par le public salvadorien qui a protesté contre sa mise en œuvre. Le gouvernement a répondu en déclarant que personne n’était forcé d’utiliser le Bitcoin et que ceux qui souhaitaient rester à l’écart de la crypto-monnaie pouvaient continuer à le faire.  

Il a également poursuivi le développement des infrastructures pour la mise en œuvre de la loi en installant plus de 200 distributeurs automatiques de Bitcoins dans tout le pays. Ces distributeurs automatiques supportent le portefeuille Bitcoin Chivo, parrainé par l’État salvadorien.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.