Home > News > Le seuil pour la mise à niveau Taproot a été atteint par les mineurs de Bitcoins

Le seuil pour la mise à niveau Taproot a été atteint par les mineurs de Bitcoins

Le seuil requis a été atteint pour activer la mise à niveau Taproot, qui apportera plus d’efficacité et de confidentialité aux contrats intelligents sur Bitcoin.

Ces dernières semaines, les mineurs de Bitcoins ont signalé leur support pour la mise à niveau de Taproot. Vendredi, le seuil de 1 815 (ou 90 %) blocs de signalisation (signalling blocks) Taproot a été atteint selon Taproot.watch.

Le soft fork Taproot représentera la première mise à niveau majeure pour le Bitcoin depuis la mise en œuvre de Segregated Witness (SegWit) en 2017, qui a augmenté la limite de la taille des blocs de la blockchain en supprimant les données de signature des transactions en Bitcoins.

Taproot a été initialement proposé en 2018 par Gregory Maxwell, développeur Bitcoin Core et ancien directeur technique de Blockstream et la mise à niveau a reçu le soutien d’autres contributeurs prolifiques de Bitcoin Core, tels que Rusty Russel, Pieter Wuille, Andrew Poelstra et Anthony Towns.

La mise à niveau permettra d’accroître la flexibilité des contrats intelligents de Bitcoin tout en assurant une meilleure confidentialité.

Le Bitcoin utilise actuellement le système P2SH (pay to script hash), selon lequel la blockchain ne contient initialement qu’un hachage (une chaîne de chiffres et de lettres) du script (code qui définit comment les jetons peuvent être dépensés lors de la prochaine transaction).

Ce système a ses défauts, car lorsque les jetons sont dépensés, toutes les conditions possibles du script doivent être révélées, et pas seulement celles qui ont été remplies. Cela signifie que de nombreuses données doivent être incluses dans chaque hachage, ce qui a des répercussions négatives sur la vie privée.

Taproot permettra une solution connue sous le nom de Merkelised Abstract Syntax Tree (MAST), qui utilise la structure de données de l’arbre de Merkle. Cela signifie que chaque condition de dépense sera hachée individuellement avant d’être incluse dans un arbre de Merkle, qui produit ensuite un seul hachage appelé racine de Merkle.

Ce processus est non seulement plus efficace en termes de données que le P2SH, mais il assure également une meilleure confidentialité car certaines données peuvent être révélées pour vérification tandis que le reste de l’arbre de Merkle reste haché et donc caché.

Après le succès de la signalisation, les nœuds complets activeront le soft fork Taproot au bloc 709 632, qui devrait arriver en novembre de cette année.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.