Actualités

Le spécialiste CFD Spotware lance sa plateforme d’échanges de cryptomonnaies

0 Comments

Le spécialiste des contrats sur la différence (CFD) Spotware a annoncé le 3 septembre le lancement de sa plateforme d’échanges de cryptomonnaies : cXchange. Elle permettrait aux clients de créer leur propre système d’échanges, tout comme la plateforme cTrader pour laquelle l’entreprise est connue. Mais cXchange parviendra-t-il à séduire les meilleurs courtiers en ligne ?

Spotware s’est fait connaître grâce à la plateforme cTrader

Spotware : un spécialiste des CFD

Spotware est avant tout connu pour sa plateforme de trading CFD et Forex : cTrader. Elle est utilisée par de grands brokers en ligne, comme PepperStone ou FxPro. Elle a su séduire car elle est très claire et intuitive : elle permet donc facilement d’être intégrée à des systèmes dédiés aux débutants dans les achats de cryptomonnaies. Elle s’est aussi fait connaître en étant la première plateforme de trading forex à offrir trois types de profondeurs des marchés. C’est cette expertise que Spotware compte amener au trading plus qu’à l’achat de Bitcoins et d’autres grands altcoins.

En quoi consiste la plateforme cXchange ?

cXchange propose une plateforme « clef en main » qui peut être décentralisée. Elle veut rivaliser avec les grandes plateformes de trading de cryptodevises en proposant une expérience fluide et très simple à mettre en place. cXchange prend en charge tous les types de paires, et ce pour les cryptos comme les monnaies FIAT. Il est également possible de faire des échanges FIAT-cryptomonnaies. L’offre n’est pas limitée au Bitcoin (BTC), à l’Ethereum (ETH) et aux autres monnaies les plus connues comme Litecoin (LTC) [empty page] ou Bitcoin Cash (BCH) : elle s’applique à tous les altcoins. Le but est d’offrir aux clients une solution qui ne nécessite pas de longs paramétrages avant de pouvoir débuter les échanges. cXchange est aussi disponible sur Android et iOS.

cXchange propose son interface sur mobile

Donner le contrôle aux utilisateurs

Selon Spotware, cXchange serait la manière la plus rapide et la plus simple de monter sa propre plateforme d’échanges d’altcoins et d’investissement en cryptomonnaies. Cette simplicité de prise en main se retrouve aussi dans la manière dont les échanges sont conduits : n’importe qui peut créer une place de marché de cryptomonnaies. Par ailleurs, cXchange intègre des blockchains réelles pour faciliter les dépôts et retraits de fond. Elle permet de lister de nombreux tokens ERC-20 (la norme d’Ethereum), tout en intégrant des processus de paiement et des portefeuilles externes. Il est également possible d’ajouter des extensions à ce modèle de base. Seul le support technique est entièrement géré par Spotware : les autres fonctionnalités sont paramétrées par le client.

Les limitations de cXchange

Spotware peut compter sur la réputation de cTrader, qui a su séduire des brokers réputés, pour accompagner le lancement de cXchange. Il faudra cependant voir si les nouvelles plateformes acceptent d’intégrer cXchange à leurs systèmes, plutôt que de créer de toute pièce une plateforme adaptée à leurs besoins. Côtés traders, on pourra aussi regretter de ne pas avoir accès à tous les types de trading proposés par Spotware (CFD, Forex, monnaies digitales…) en une seule plateforme, car ce créneau est déjà occupé par de grands courtiers comme eToro.

Face à des grands noms qui défendent farouchement leur place dans le monde saturé des courtiers en ligne, cXchange pourrait donc avoir quelques difficultés à se faire une place. Spotware devra s’appuyer sur le succès de cTrader et sa réputation dans le monde du trading CFD pour pouvoir faire décoller sa nouvelle plateforme.

Rate this post

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.