Home > News > Les crypto-monnaies sont une priorité nationale pour le FinCEN

Les crypto-monnaies sont une priorité nationale pour le FinCEN

Le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) a révélé que la lutte contre le blanchiment d’argent et d’autres crimes financiers dans le secteur des crypto-monnaies est sa priorité absolue.

Le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) des États-Unis est chargé de prévenir et de sanctionner le blanchiment d’argent et d’autres crimes financiers. L’agence a déclaré qu’elle allait concentrer son attention sur l’industrie des crypto-monnaies et qu’elle avait l’intention de réglementer les activités de ce marché.

L’agence a publié hier une liste de priorités à l’échelle du gouvernement et les crypto-monnaies en font partie. Selon le régulateur, l’accent sera mis sur la corruption, la cyber-criminalité et les considérations relatives aux devises virtuelles, la fraude, les activités des organisations criminelles transnationales, le financement du terrorisme, le trafic de drogue, la traite des êtres humains et le financement de la prolifération.

Selon la publication, le FinCEN a l’intention de publier des régulations à une date ultérieure, indiquant comment les institutions financières et les sociétés de crypto-monnaies peuvent intégrer ces priorités dans leurs programmes AML basés sur les risques.

L’agence a tenté de réguler l’industrie des crypto-monnaies au cours des derniers mois. Le FinCEN a présenté une règle qui obligerait les plateformes d’échange de crypto-monnaies à identifier les portefeuilles personnels effectuant des transactions importantes. La règle proposée a été controversée et a conduit à de nombreux débats au sein du marché des crypto-monnaies, de nombreuses personnes affirmant qu’elle détruirait la nature anonyme des transactions.

L’agence a déclaré que le département du Trésor américain est préoccupé par l’utilisation des crypto-monnaies dans les activités illégales de blanchiment d’argent.

« Le Trésor est particulièrement préoccupé par la cyber-criminalité financière, les attaques par ransomware et l’utilisation abusive d’actifs virtuels qui exploitent et sapent leur potentiel d’innovation, notamment par le blanchiment de produits illicites » a ajouté le régulateur.

Selon le FinCEN, les crypto-monnaies constituent une innovation financière importante. Le régulateur indique qu’il s’attachera à limiter leur utilisation comme moyen de paiement pour diverses activités illicites, notamment les ransomwares et les drogues illégales.

Dans d’autres parties du monde, les organismes de réglementation ont commencé à s’intéresser de plus près au marché des crypto-monnaies. La Financial Conduct Authority renforce également la réglementation sur les crypto-monnaies au Royaume-Uni.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.