Les crypto-sociétés indiennes gardent espoir malgré les rumeurs contradictoires sur l’interdiction des cryptos

L’annonce de la réintroduction de l’interdiction des crypto-monnaies n’a pas dissuadé les crypto-sociétés locales de développer leurs activités

L’Inde et un Bitcoin sur une carte
Le marché local des crypto-monnaies n’a cessé de se développer depuis mars, lorsque la Cour suprême a levé l’interdiction controversée de la banque centrale sur le trading des crypto-monnaies.

Malgré les spéculations sur la réintroduction d’une interdiction des crypto-monnaies, les start-up évoluant dans le domaine des crypto-monnaies continuent à se développer et à lancer des produits en Inde.

Récemment, le ministère des finances indien a présenté un projet de loi pour des consultations interministérielles qui pourrait ramener l’interdiction des monnaies virtuelles.

Le marché des crypto-monnaies s’est considérablement développé dans le pays depuis mars, lorsque la Cour suprême a levé l’interdiction controversée du trading des crypto-monnaies par la Reserve Bank of India (RBI). Les passionnés de cryptos et les fondateurs de start-ups liées aux crypto-monnaies sont optimistes quant à l’avenir des crypto-monnaies en Inde et pensent qu’une nouvelle interdiction est très improbable.

« Je pense qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour l’instant. L’article est basé sur une note qui ne précise pas si le ministère des finances a l’intention de travailler sur l’ancien projet de loi draconien sur la crypto-monnaie ou s’il prévoit de travailler sur un nouveau projet de loi » a expliqué Nischal Shetty, directeur général de WazirX.

« L’interdiction n’est pas une solution et je ne crois pas que l’Inde optera pour une solution sous-optimale dans ce domaine. L’Inde a progressé dans la bonne direction en matière de technologie. Je suis optimiste et je pense que nous suivrons les traces des pays développés qui ont accepté les crypto-monnaies et introduit des réglementations positives » a-t-il ajouté.

WazirX est une crypto-bourse basée à Mumbai. La société a été lancée en 2018 et compte plus de 400 000 utilisateurs enregistrés.

En début de semaine, la crypto-bourse CoinDCX a lancé le DCX Learn, une nouvelle plateforme en ligne et une filiale pour fournir des contenus éducatifs sur les crypto-monnaies et la technologie de la blockchain. Le lancement du DCX Learn a lieu après le financement de série A de 3 millions de dollars de la société par Bain Capital, une société d’investissement privée américaine, ainsi qu’un investissement stratégique de 2,4 millions de dollars supplémentaires de Polychain Capital et Coinbase Ventures.

Le co-fondateur et PDG de CoinDCX, Sumit Gupta, estime que le moment choisi pour leur nouveau produit est stratégique, car des rumeurs d’interdiction circulent.

« Nous ne considérons pas les récentes nouvelles sur une possible interdiction comme une préoccupation majeure dans l’immédiat. Avec toute la confusion autour des réglementations, il est en fait encore plus nécessaire que les gens comprennent la technologie et c’est ce que propose DCX Learn » a expliqué Gupta.

Au début du mois de juin, CoinSwitch a lancé une application mobile d’échange de crypto-monnaies en roupies indiennes (INR) appelée Kuber exclusivement pour le marché indien. CoinSwitch Kuber donne aux utilisateurs la possibilité d’acheter, de vendre et de trader des actifs numériques avec l’INR en utilisant plus de 100 crypto-monnaies.

De plus, Paxful, le marché mondial du Bitcoin de pair-à-pair, a également étendu ses activités en Inde. Une enquête menée par la société sur le potentiel des crypto-monnaies en Inde a révélé que plus de 75,8 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles comptaient sur les crypto-monnaies pour transférer de l’argent.

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader