Les États-Unis financent 5 start-up de projets blockchain

Le financement a été accordé à diverses entreprises spécialisées dans l’utilisation des DLT

Customs and Border Protection headquarters, US
The CBP is one of the US Departments that will benefit from the technologies being developed by the startups

Le programme d’innovation de la Silicon Valley (SVIP) de la direction des sciences et des technologies (S&T), qui est la direction de la recherche et du développement du ministère américain de la sécurité intérieure, a accordé près d’un million de dollars à 5 start-ups blockchain qui aideraient le ministère à utiliser la blockchain pour moderniser ses opérations.

Ce financement fait partie de la phase 1 des prix du SVIP dans le cadre de la réédition de son appel d’offres pour la prévention de la contrefaçon et de la falsification de certificats et de licences.

Les prix s’élèvent à 817 712 $ et ont été attribués à une série de start-ups qui travaillent sur de nouvelles applications de la technologie, en particulier des entreprises qui travaillent avec des technologies de grand livre distribué (DLT).

On espère que les solutions de ces start-ups seront mises en œuvre dans d’autres bureaux américains, comme celui de l’US Customs and Border Protection (CBP), de l’US Citizenship and Immigration Services (USCIS) et du DHS Privacy Office (PRIV).

Mattr, l’entreprise qui a remporté la plus haute récompense en espèces (200 000 $), est une entreprise basée en Nouvelle-Zélande qui travaille à la création d’une licence de travailleur essentiel délivrée numériquement pour le département américain des services de citoyenneté et d’immigration.

La société allemande Spherity est la deuxième start-up lauréate de ce prix et travaille sur un projet de création d’une copie numérique des paquets de commerce électronique importés.

Mesur.IO travaille sur la mise à niveau des technologies existantes pour permettre un meilleur suivi des toxines, des agents pathogènes et autres dangers tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

SecureKey Technologies travaille à la création d’une option numérique pour les numéros de sécurité sociale, qui donne au détenteur un contrôle total.

Enfin, Mavennet, qui a remporté le plus petit prix (86 100 $), travaille sur le suivi numérique des expéditions de gaz naturel entre les États-Unis et le Canada.

S&T a expliqué que les 5 lauréats ont été sélectionnés parmi 80 candidatures envoyées par des entreprises en compétition pour obtenir un financement lors de la journée de l’industrie organisée par la direction générale en juin.

Anil John, le directeur technique du SVIP, a exposé sa vision des candidats sélectionnés.

« Les start-up sélectionnées ont proposé des solutions innovantes aux problèmes, ont démontré un engagement ferme en faveur de l’interopérabilité technique en utilisant les normes mondiales du World Wide Web Consortium (W3C) et ont fourni des plans concrets pour commercialiser leurs solutions finales. Nous démontrons ainsi l’intersection évidente des priorités du DHS, des besoins de l’industrie et de l’intérêt public » a-t-il déclaré.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader