Home > News > Les mesures on-chain indiquent que le Bitcoin est prêt à être adopté par les institutions

Les mesures on-chain indiquent que le Bitcoin est prêt à être adopté par les institutions

Morgan Stanley et Goldman Sachs vont tous deux proposer une exposition au Bitcoin (BTC), à mesure que la volatilité du jeton et sa corrélation avec d’autres actifs diminuent.

2021 a été une année incroyable pour la croissance des crypto-monnaies. Hier, la capitalisation boursière totale du marché des crypto-monnaies a dépassé les 2 000 milliards de dollars pour la première fois – après avoir atteint 1 000 milliards de dollars seulement il y a trois mois en janvier.

Le Bitcoin est de loin le plus gros contributeur, car son marché regroupe 1,1 trillion de dollars à lui seul. Il a également réussi à obtenir une capitalisation boursière de plus de 1 000 milliards de dollars pendant une semaine entière et il continuera à le faire tant que les prix resteront supérieurs à 53 566 $.

Quant à savoir si ces niveaux peuvent être maintenus, les données de Glassnode montrent que le volume des transactions a augmenté parallèlement au prix, ce qui suggère que la performance du marché haussier du Bitcoin est justifiée. En fait, 10,6 % de l’offre en circulation (1,98 million de BTC) a fait l’objet de transactions dépassant le seuil de 1 000 milliards de dollars, ce qui constitue l’un des plus forts niveaux de support on-chain depuis que le prix du Bitcoin se situe entre 11 000 $ et 12 000 $.

Autre signe prometteur, le Bitcoin semble moins erratique que par le passé. La semaine dernière, il a évolué dans une fourchette relativement étroite de 5,4 %, tandis que sa volatilité réalisée sur six mois s’est stabilisée autour de 73 % selon un rapport de Bloomberg.

C’est important car même si les gains impressionnants du Bitcoin ont suscité l’intérêt de nombreux investisseurs institutionnels, la plupart d’entre eux ont jusqu’à présent été réticents à prendre le risque d’investir sur un actif qui peut s’envoler ou s’effondrer de 30 % en une seule journée.

Il y a aussi la question de la corrélation du Bitcoin avec d’autres actifs. Un rapport trimestriel de Coindesk Research a récemment montré que la corrélation entre le Bitcoin et l’or, le dollar américain et le S&P 500 a diminué au cours des derniers mois.

Ce sont des actifs que de nombreux investisseurs traditionnels possèdent déjà et l’ajout d’un actif supplémentaire moins corrélé à ceux-ci réduit la volatilité de leur portefeuille global. C’est ce que l’on appelle la diversification par corrélation, qui est un mécanisme populaire de protection du portefeuille sur les marchés traditionnels.

Tous ces éléments sont de bon augure pour les institutions financières et pourraient bientôt favoriser l’adoption de Bitcoins. En effet, Morgan Stanley a récemment annoncé qu’elle allait proposer à un certain nombre de ses fonds communs de placement une exposition aux Bitcoins. Goldman Sachs est également sur le point de proposer des investissements en Bitcoins à ses clients de gestion de patrimoine.

Le Bitcoin devenant de plus en plus acceptable en tant qu’actif de diversification, ce n’est peut-être qu’un début et une vague d’adoption par les institutions pourrait être à portée de main.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.