Les pays en voie de développement montrent un fort intérêt pour la Blockchain

Un phénomène important dans le monde de la blockchain est la tendance qu’ont les pays en voie de développement d’adopter les crypto-monnaies et d’investir dans la technologie blockchain. Ils poursuivent généralement cette voir de manière plus agressive que les pays développés, car c’est un moyen d’éviter l’incrémentalisation et de faire un bond en avant dans leur développement.

L’incrémentalisation est le processus de développement par lequel une infrastructure est continuellement améliorée et reçoit des ajouts. Dans le court-terme, le tout est efficace et se maintient dans les standards mondiaux. Mais dans le long-terme, des pays se retrouvent avec un gouffre en capital massif parce qu’ils doivent désormais remplacer le système dans son ensemble, alors qu’ils ont investi sur ce premier pendant des années.

Un récent rapport de la International Data Corporation, une entreprise de recherche de marché basée aux USA, montre que les pays du Moyen Orient et d’Afrique augmenteront leurs dépenses en blockchain, passant de 21 millions de dollars à 105 millions de dollars sur les 4 prochaines années.

 Cette hausse massive en investissement représente le besoin de construire des systèmes utiles qui peuvent se maintenir au niveau d’autres pays. De plus, il est commun de voir des résidents de pays en crise, tel que le Vénézuela, investir dans le Bitcoin (et d’autres crypto-monnaies) comme un moyen de rester à flot.

Intérêt de l’Afrique du Sud

Par exemple, un pays tel que l’Afrique du Sid est plutôt bien développé, mais après avoir vu ce qui s’est passé pour le dollar Zimbabwéen ces dernières années, il est clair qu’un faux pas politique pourrait avoir de grosses conséquences.

Les prix de l’immobilier se déprécient ces dernières années alors que les résidents continuent de craindre une surexposition à l’instabilité politique. Ce type d’instabilité est le parfait moteur de toute crypto-monnaie.

Avec le potentiel de redistribution de terre et la façon dont il affecte le système bancaire, c’est un mouvement fort pour des investisseurs pouvant se permettre de placer de l’argent dans l’éco-système crypto. Les monnaies souveraines n’ont pas bien figuré en matière d’inflation durant les quelques dernières décennies, et Bitcoin est déflationniste par nature.

Du coup, pour ces pays, on pourrait continuer à voir une adoption croissance au niveau individuel alors que des investisseurs cherchent des moyens de continuer à faire bouger leur capital, ainsi qu’à diversifier leurs investissements en allant dans plusieurs pays. 

Il est commun de voir des résidents sud africains déménager aux Royaumes-Unis ou aux USA dans le passé, mais récemment ces derniers ont montré une politique volatile inattendue. Au moins, en Afrique du Sud, les risques sont connus. Acheter Bitcoin est une décision sage pour ceux rencontrant une instabilité politique, car il ne dépend pas d’un pays mais bien de différents facteurs.