Les Philippines mettent en garde contre Mining City

La SEC réitère que la société n’a ni la licence ni l’autorité pour opérer dans le pays 

Image de Makati City, Philippines, la nuit
Les systèmes de Ponzi sont un problème sérieux pour les Philippins et plus de 80 milliards de pesos ont été perdus à cause de ces combines au cours des deux dernières décennies

La Security and Exchange Commission (SEC) des Philippines a averti le public d’éviter la société de minage de Bitcoins appelée Mining City – déclarant que la société n’est « pas réglementée ».

Selon un communiqué officiel de la SEC, Mining City est un système de Ponzi qui offre six forfaits de minage aux investisseurs. Le prix de chaque forfait varie entre 300 $ et 12 600 $ pour que les investisseurs puissent louer les machines de minage de la société, qui sont utilisées pour miner le « Bitcoin Vault ». Les locataires sont ensuite informés qu’ils peuvent s’attendre à recevoir entre 2 $ et 92 $ par jour, en fonction du forfait qu’ils ont acheté.

Le « Bitcoin Vault » provient d’un fork avec le BTC qui prétend avoir une meilleure sécurité que le Bitcoin – une affirmation que les autorités ont contestée.

Ces promesses ont tiré la sonnette d’alarme de la SEC, qui a décrit les opérations mises en œuvre par Mining City comme ressemblant fortement à une arnaque de type Ponzi.

« Le système employé par Mining City montre clairement l’indication d’une possible pyramide de Ponzi où de nouveaux investisseurs sont utilisés pour payer de « faux profits » à des investisseurs antérieurs et est conçu principalement pour favoriser ses meilleurs recruteurs » a expliqué la SEC dans son annonce.

Le communiqué a révélé que trois personnes ont été identifiées comme les acteurs clés de ce système de Ponzi : le PDG de Mining City, Gregory Rogowski, le chef d’équipe Anthongy Aguilar, et l’administrateur de la page Facebook de Mining City, Jhon Rey Grey.

La SEC a conseillé à tous les citoyens philippins de cesser tout investissement avec Mining City « ou via/avec des entités qui s’engagent dans des contrats intelligents, des crypto-monnaies ou des échanges d’actifs numériques qui ne sont pas enregistrés auprès de la commission ».

Les promoteurs de systèmes de Ponzi peuvent être poursuivis pénalement aux Philippines. Ils peuvent être condamnés à des peines d’emprisonnement allant jusqu’à 21 ans ou à des amendes de plus de 100 000 $.

Malgré la position publique adoptée par la SEC à l’encontre de la société, Mining City semble vouloir poursuivre ses activités. Une notification sur son site internet indique qu’elle continuera à fonctionner même si le gouvernement devait fermer l’entreprise.

La notification va jusqu’à dire que le gouvernement ne peut pas la fermer puisqu’elle est décentralisée et « libre de toute autorité ».

Les systèmes de Ponzi en matière de crypto-monnaies et autres arnaques connexes ont conduit à plus de 4,3 milliards de dollars de fonds volés en 2019. Les parties malveillantes misent généralement sur l’ambition ou le désespoir de leurs victimes en les attirant avec l’offre de profits faciles.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader