Les victimes d’une crypto-arnaque créent leur propre arnaque pour récupérer leurs pertes

Après avoir été trompés par une arnaque liée aux crypto-monnaie de type MLM (marketing relationnel), un groupe d’investisseurs chinois a cherché à s’en sortir en mettant en place leur propre arnaque

Image d'une prise d'empreintes digitales
Ces événements ont certainement donné une nouvelle tournure au dicton « renvoyer l’ascenseur ».

Les autorités chinoises locales auraient arrêté un groupe d’escrocs qui ont créé un faux programme d’investissement dans les crypto-monnaies. Ce dernier aurait été lancé après qu’ils aient eux-mêmes subi une série d’arnaques différentes liées aux crypto-devises.

Un article publié par le Bureau de surveillance de la sécurité des réseaux d’information publique sur la plateforme WeChat a révélé qu’un investisseur, qui se faisait appeler Yang, a créé un faux programme d’investissement après avoir perdu plus de 100 000 yuans (environ 14 000 dollars) à cause d’un programme de marketing de niveau lié aux crypto-monnaies.

Yang, qui a la quarantaine, s’était associé à deux autres investisseurs qui avaient également été trompés par des escrocs du secteur des crypto-monnaies et avait lancé une fausse application mobile qui offrait un token appelé « Baiye Chain ». Selon les rapports, leur opération a attiré plus de 20 membres des régions de Lianyungang, Yancheng, Huai’an et d’autres.

Le stratagème de Yang a été rapidement détecté par les autorités locales après que les investisseurs qui avaient découvert la supercherie aient dénoncé Baiye Chain à la police. Après avoir retracé et perquisitionné le bureau de la société, les autorités ont arrêté Yang et ses compagnons, qui auraient déjà pu amasser 300 000 yuans (près de 43 000 dollars) de bénéfices.

Les travaux ont révélé que l’application est liée à un exchange tiers. Après l’entrée des fonds des membres de l’investissement dans l’exchange, ils n’ont pas effectué d’investissement « blockchain » pertinent, mais ont transféré les fonds sur un compte privé – le titulaire du compte s’est avéré être Yang. La police chargée de l’affaire a suivi la piste et l’a rapidement capturé.

Le poste a également ajouté que la police a découvert qu’une entreprise technologique non divulguée de la province du Henan avait été complice de Yang dans le développement de Baiye Chain, sachant d’avance que son but principal était d’arnaquer les autres. La société avait aidé Yang et ses complices à réaliser le logiciel de minage de monnaies virtuelles.

Sur la base de ces informations, la police a également procédé à l’arrestation des principaux membres de la société, que l’article nomme Li et Hu, en saisissant leurs ordinateurs, ainsi que leurs téléphones portables.

Les arnaques liées aux crypto-monnaies se sont intensifiées alors que la Chine s’emploie à mettre en place ses tests pilotes de la monnaie digitale de banque centrale (CBDC) dans tout le pays. Un nouveau système utilisé par les fraudeurs consiste à se faire passer pour des groupes d’essai de la CBDC, en assurant aux autres qu’ils obtiendront des rendements élevés avec leurs investissements initiaux. Ces investissements initiaux commencent généralement aux alentours de 10 000 yuans (1 430 dollars).

À la fin du post WeChat, la cyber-police invite les lecteurs à faire preuve de réflexion et à se méfier des investissements en crypto-monnaies qui leur sont proposés afin d’éviter d’être victimes d’arnaques.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader