Malaisie : perquisition sur des mineurs de crypto-monnaies pour vol d’électricité

Selon les informations locales, deux opérations de minage de crypto-devises auraient réussi à détourner plus de 600 000 $ d’électricité au cours des 3 dernières années 

Image of server racks for mining crypto
Local authorities have steadily worked towards uncovering crypto mining premises that are stealing electricity around the Johor state since 2018

Les autorités locales de l’État malaisien de Johor ont arrêté 2 opérations de minage de crypto-monnaies qui ont réussi à voler plus de 600 000 $ en électricité au cours des 2 dernières années.

Selon un rapport publié ce matin par The Star, un média local, le raid était une opération conjointe menée par la Commission de l’énergie (ST), le Tenaga Nasional Berhad (TNB), l’Administration fiscale intérieure et le Conseil municipal d’Iskandar Puteri. Ils ont arrêté les individus responsables du vol de plus de 600 000 $ d’électricité.

Un directeur régional de la Commission de l’énergie du pays, Nazlin Alim Sadikhi, a révélé que l’une des opérations de minage de crypto-monnaies était équipée de 100 appareils de minage et avait fonctionné 24 heures sur 24 pendant 3 années consécutives. L’autre installation comptait 48 appareils qui ont miné des crypto-devises pendant 2 années consécutives.

Alors que les propriétaires devaient à la commission de l’énergie du pays près de 20 000 $ d’électricité sur une base mensuelle, ils ne payaient que 7 à 14 $ par mois.

Sadikhi a expliqué que leurs activités ont été rendues possibles grâce à l’installation de câbles illégaux. Cela a permis aux mineurs de se brancher directement sur l’alimentation électrique, sans avoir à passer par le compteur fourni par TNB.

Les opérations de minage de crypto-monnaies qui permettent d’obtenir illégalement de l’électricité, en particulier pour miner des Bitcoins, sont un problème permanent dans le pays, même si la Malaisie est favorable aux crypto-monnaies et au trading de ces crypto-actifs.

Dans le cadre de son engagement à aider l’industrie émergente à se développer, l’organisme de surveillance du pays prévoit d’élaborer un cadre réglementaire pour les fournisseurs de portefeuilles qui sera intégré dans sa législation existante pour les crypto-monnaies.

Selon la section 37 de la loi malaisienne sur l’approvisionnement en électricité, les personnes qui volent de l’électricité dans un endroit autre qu’une « installation domestique » pour plus d’une infraction s’exposent à une peine maximale de 1,2 million de dollars ou à 10 ans d’emprisonnement.

The Star a écrit que les individus derrière le vol peuvent être condamnés à 10 ans de prison ou à une amende maximale de 240 000 $ s’ils sont reconnus coupables.

Engr. Mohd Satari Mohamad de la TNB a révélé que tout au long de l’année, les autorités locales ont réussi à faire des raids dans 90 installations similaires, portant le nombre total à 288 depuis l’année 2018.

Les données de juin 2019 indiquent que la TNB a perdu plus de 25 millions de dollars en frais d’électricité et un raid particulièrement productif, qui a eu lieu en août de cette année, a permis de démanteler 33 sites de minage qui avaient volé 760 000 $ en électricité.

Traduit par Carolane de Palmas 

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader