Miner des crypto-devises avec les ondes cérébrales humaines

Microsoft propose une solution non conventionnelle aux défis rencontrés dans l’industrie du minage de crypto-monnaies en dévoilant un système qui peut exploiter les ondes cérébrales humaines.

La clé de la sauvegarde de l'environnement et du développement de l'industrie du minage de crypto-monnaies vient-elle d’être découverte par Microsoft ?
L’activité cérébrale involontaire pourrait être la clé du développement de l’industrie du minage.

Microsoft prend une décision audacieuse pour soutenir l’industrie du minage de crypto-monnaies en déposant un brevet pour créer un système qui utilise les ondes cérébrales pour miner des devises virtuelles. Ce système devrait remplacer la méthode traditionnelle de minage de crypto-monnaies considérée par beaucoup comme ultra-énergivore.

La méthode actuellement utilisée pour miner des devises numériques peut être automatisée, mais ce sera un long processus. En raison de la puissance informatique nécessaire pour résoudre les calculs permettant de compléter un bloc, le matériel utilisé finit par émettre des quantités importantes de dioxyde de carbone. Ainsi, l’activité de minage consomme beaucoup d’énergie et d’électricité. Rien qu’entre 2016 et 2018, on estime que le minage de Bitcoins (BTC) a produit jusqu’à 13 millions de tonnes de dioxyde de carbone.

La demande de brevet, déposée le 26 mars dernier, souligne la possibilité pour les personnes de résoudre des problèmes de calcul complexes en utilisant uniquement leur subconscient.

« Au lieu du travail de calcul massif requis par certains protocoles de crypto-monnaies classiques, les données générées sur la base de l’activité corporelle de l’utilisateur peuvent constituer une preuve de travail, et donc, un utilisateur peut résoudre inconsciemment un problème de calcul difficile » peut-on lire dans le résumé de la demande de brevet.

Les inventeurs expliquent que leur système fonctionne en réglant finement les capteurs pour lire l’activité cérébrale d’une personne. Chaque tâche cognitive se voit attribuer une série de chiffres dont la longueur et la complexité dépendent de l’effort fourni pour l’accomplir. Si cette chaîne de chiffres générée correspond à la cible, la transaction est alors terminée et elle est considérée comme une preuve de travail.

Les ondes cérébrales peuvent demander un petit effort aux personnes concernées, mais elles peuvent aussi permettre d’économiser considérablement l’électricité qui aurait été consommée pour miner des crypto-monnaies via des activités de minage classiques.

Cette idée n’en est qu’à ses débuts et il est clair qu’il existe plusieurs points éthiques importants que les inventeurs doivent d’abord contourner. Il faut encore répondre aux préoccupations concernant les personnes qui seront utilisées pour miner des jetons BTC, par exemple, ainsi que les conditions de travail auxquelles elles seront soumises. Cependant, le potentiel de sauvegarde de l’environnement associé à l’utilisation de ces machines à l’avenir est prometteur.

Cette invention pourrait donner un tout nouveau sens à l’expression « c’est la pensée qui compte ».

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader