Home > News > Norvège : « pas de besoin aigu » de couronne numérique

Norvège : « pas de besoin aigu » de couronne numérique

La banque centrale du pays mène des recherches sur les CBDC, mais ne poursuivra pas encore la mise en place d’une CBDC

La vice-gouverneur de la Banque de Norvège, Ida Wolden Bache, a révélé que la banque centrale de Norvège s’intéresse depuis près de 4 ans à l’utilisation des monnaies digitales de banque centrale (CBDC). Cependant, Wolden Bache a également précisé que la banque n’était pas pressée de développer une couronne numérique.

Wolden Bache s’est exprimé lors de la conférence Finance Norway’s Payment Conference, qui s’est tenue le 5 novembre. Elle a expliqué que la recherche sur les CBDC était motivée par la baisse de l’utilisation des espèces, ainsi que par la nécessité de prendre des précautions. Alors que de plus en plus de personnes dans le pays envisagent d’adopter de nouvelles méthodes de paiement, elles s’éloignent progressivement de l’argent liquide. Cette tendance s’est encore accentuée en raison de la pandémie liée au coronavirus.

Les résultats d’une enquête sur les paiements réalisée en octobre 2020 ont indiqué que les paiements en espèces en Norvège ne représentaient que 4 % de l’ensemble des méthodes de transaction utilisées. Bien qu’il semble y avoir une préférence pour les formes numériques de paiements, Wolden Bache a souligné certaines caractéristiques importantes des espèces et a soulevé quelques questions sur l’introduction éventuelle des CBDC.

« La question est de savoir si quelque chose d’important sera perdu si l’argent liquide disparaît et que nous n’introduisons pas les CBDC ? Est-ce que la monnaie de banque centrale est cruciale pour la confiance dans le système monétaire ? La CBDC pourrait-elle fournir plus que ce que l’argent liquide peut offrir, sous la forme d’un plus grand éventail d’utilisations et de plus d’innovation ? » a demandé le directeur de la banque.

Wolden Bache a ajouté que la création d’une CBDC pourrait entraîner un changement significatif dans le système financier du pays et a appelé à des ajustements de la loi sur la banque centrale du pays.

Elle a révélé que la recherche sur les possibilités de développement d’une devise digitale nationale est actuellement dans sa troisième phase, qui sera achevée d’ici 2021. L’exécutif a déclaré que le gouvernement étudie actuellement les aspects techniques, ainsi que les modalités de mise à l’essai et d’expérimentation d’une couronne numérique.

La banque observe également la manière dont se déroulent les projets de la CBDC menés par d’autres banques centrales. Outre la Norvège, la Suède travaille également au développement de son propre projet de CBDC, que le pays a baptisé e-krona. Les deux pays connaissent une baisse de l’utilisation des espèces.

Alors que le gouverneur de la banque centrale de Suède, Stefan Ingves, a exprimé son support pour le lancement de l’e-krona, la banque centrale du pays doit encore décider de l’émission d’une CBDC.

Traduit par Carolane de Palmas 

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.