Actualités

Norvège – Une demande de rançon en Monero (XMR) 

0 Commentaire

Alors que la police et les médias norvégiens avaient jusqu’à présent décidé de ne pas divulguer le kidnapping d’Anne-Elisabeth Falkevik Hagen fin Octobre 2018, ils ont révélé l’histoire mercredi 9 janvier 2019. 

Vous vous demandez surement pourquoi Coinlist décide de parler d’un kidnapping sur un site dédié aux crypto-devises… 

C’est tout simplement parce que les ravisseurs ont fait une demande de rançon en Monero (XMR) ! Ils exigent le paiement d’une rançon de 9 millions d’euros, sous forme de Monero. 

Le 2ème journal de Norvège, le Aftenposten, recense 9 cas d’enlèvements similaires où les ravisseurs ont demandé une rançon en crypto-devises :  

  • 3 en Amérique Latine,  
  • 2 en Afrique du Sud,  
  • et les 4 autres en Inde, à Hongkong, en Italie et en Ukraine. 
monero
Une rançon demandée en Monero en Norvège

Norvège – Une demande de rançon en Monero (XMR) 

Anne-Elisabeth Falkevik Hagen, 68 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 31 octobre 2018.  

D’après l’inspecteur en charge de l’enquête, la « théorie principale est que la victime a été enlevée par des inconnus à son domicile de Lorenskog », ville proche d’Oslo. 

La police pense également que le motif de cet enlèvement est d’ordre financier. En effet, Tom Hagen est un magnat de l’immobilier et de la vente d’électricité.  

Ces activités lui auraient rapporté 1 milliards de couronnes en 11 ans (soit plus de 102 millions d’euros aujourd’hui), selon le quotidien économique norvégien Dagens Naeringsliv. Sa fortune actuelle s’élèverait à 1,7 milliard de couronnes (soit plus de 174 millions d’euros aujourd’hui), selon le magazine financier Kapital.  

Un événement rare pour le pays dont l’enquête est maintenant menée à l’internationale 

L’enquête est plutôt considérée comme discrète. Mais, elle concerne aussi l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol) et de l’Office européen des polices (Europol). 

En rendant l’affaire publique, la police norvégienne espère obtenir davantage de renseignements du public. Elle espère même pouvoir établir une communication avec les ravisseurs, ce qui permettrait de savoir si la victime est toujours en vie. 

Monero ou la nécessité d’avoir plus d’anonymat 

Le Monero est actuellement le 14ème plus important altcoin en terme de capitalisation boursière 

Cette crypto-devise a notamment été créée dans le but d’offrir un fort degré de sécurité et d’anonymat à ses utilisateurs.   

En effet, depuis les déclarations d’Edward Snowden sur les différents programmes de surveillance de la NSA, une grande partie de la population cherche à obtenir des solutions qui permettraient d’échapper à la fois à la surveillance des gouvernements, mais également à celle des nombreuses entreprises de marketing. 

Ainsi, de nombreux projets cryptés et anonymes basés sur la blockchain ont été développés, notamment concernant le paiement en ligne. D’où le lancement du Bitcoin (BTC) en 2009, qui échappe à tout contrôle central. 

Monero vs. Bitcoin 

Le problème avec la blockchain Bitcoin c’est que l’ensemble des transactions et le solde des adresses Bitcoin sont libres d’accès. N’importe qui peut donc consulter ces informations n’importe quand. 

En avril 2014, une alternative plus anonyme au Bitcoin a donc été créée : le Monero issu d’un fork de la crypto-devise Bytecoin.  

Monero se base sur la technologie Cryptonote qui utilise des signatures de cercle pour obtenir un haut degré d’anonymat.  

En effet, lorsqu’un expéditeur envoie des fonds, cette transaction est mélangée à plusieurs autres en attente. Ainsi, le destinataire des fonds ne sait pas d’où ils proviennent. 

Autre point fort, les transactions ne sont pas traçables.

En effet, les paiements individuels utilisent des clés à usage unique et des adresses furtives. Ces outils permettent de protéger les bénéficiaires. 

Vous cherchez à acheter des Monero ? 

Comme nous l’expliquons dans Comment Acheter Monero – Le Guide Complet, « Monero mise tout sur la sécurité, la protection de la vie privée et l’intraçabilité qu’elle propose à ses utilisateurs ». 

Alors que le Monero valait 46,05 USD le 1er janvier 2019, il valait beaucoup plus 2 jours après puisqu’il atteignait 52,93 USD le 3 janvier. Actuellement, les marchés cryptos sont sous-pression.

La crypto-devise est donc revenue vers les 44 USD, ce qui pourrait représenter une opportunité d’investissement intéressante. 

Noter cet avis

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.