Actualités

ODB : la crypto en hommage à Ol Dirty Bastard du Wu Tang

0 Comments

Oubliez les voitures de luxe, villas en bord de mer et yachts. La crypto-monnaie est en train de devenir le nouveau accessoire à la mode pour les célébrités.

La dernière en date est Dirty Coin (ODB), une monnaie virtuelle lancée par le fils du rappeur Ol Dirty Bastard, membre du groupe Wu-Tang Clan décédé en 2004.

Selon Young Dirty Bastard, la crypto-monnaie permettrait de financer son prochain album et de servir de moyen de paiement pour les places de concert.

Old Dirty Bastard était une légende du hip-hop

Membre fondateur du groupe Wu-Tang Clan, le rappeur hyper populaire dans les année 1990 est décédé en 2004 des suites d’une overdose, laissant derrière lui des dizaines de hits. Son fils Young Dirty Bastard compte lui rendre hommage avec une crypto-monnaie à son nom.  C’est son gestionnaire de patrimoine ODB Estate qui émettra la monnaie virtuelle en partenariat avec la société événementielle Link Media Partners.

Le Dirty Coin (ODB) disponible sur la plateforme Altmarket

Selon son créateur, la monnaie virtuelle disponible dès la fin de l’année sur la plateforme Altmarket fonctionnera grâce à la Blockchain TAO. Nouveauté, Young Dirty Bastard compte non pas créer une ICO mais une IAO pour “Initial Artist Offering” destinée au monde des artistes et du show business.

La crypto-monnaie permettra d’acheter des places de concert

Selon Young Dirty Bastard, le Dirty Coin permettra aux fans s’acheter des produits dérivés à son effigie, des titres en ligne ainsi que des places de concert. Si une ICO a été annoncée pour l’été prochain, aucune date précise n’a été communiquée. Dirty Coin, info ou intox?

Les crypto-monnaies sont à la mode chez les célébrités

Avec l’émergence du Bitcoin l’année dernière, de nombreuses célébrités internationales ont ouvertement apporté leur soutien envers des monnaies virtuelles ou des plateformes d’échange, on l’imagine contre rémunération substantielle. On peut citer Katy Perry, Jamie Foxx, Jay Z ou encore Nabilla.

En 2017 le boxeur Boxeur Floyd Mayweather avait annoncé vouloir investir 230 millions de dollars dans la monnaie virtuelle Stox. Le rappeur The Game a quant à lui prêté son image à la blockchain Paragon pour une ICO dédiée à la marijuana. Mais tout cela est loin de plaire à la SEC, autorité américaine de régulation des marchés: elle a mis en garde le grand public contre ces incitations.

Rate this post

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.