La Poste australienne propose maintenant l’achat de Bitcoins

Australia Post, l’équivalent de la Poste en Australie, a annoncé à la fin octobre 2018 que ses utilisateurs peuvent maintenant acheter du Bitcoin en quelques minutes. Le service Digital ID permet à chacun de s’identifier pour obtenir des pièces. Mais cette facilité d’utilisation pourrait avoir un certain prix, notamment pour la vie privée et les taxes payées sur les investissements.

La Poste australienne se met à la vente de Bitcoins

Du BTC pour les 11.7 millions d’utilisateurs de la Poste

La Poste australienne a fait un grand pas en ce qui concerne l’accès au Bitcoin (BTC) pour ses 11.7 millions d’utilisateurs. Les Australiens peuvent maintenant être mis en contact avec des sites d’échanges locaux pour obtenir des pièces de BTC rapidement. D’après l’Australia Post, il suffira de quelques clics pour les acheter et les envoyer sur son portefeuille Bitcoin.

L’idée était de simplifier les étapes qui mènent à la monnaie virtuelle. Si le Bitcoin est maintenant connu, son achat reste cependant complexe pour la majorité des utilisateurs. Les étapes de vérification sont longues, sans compter les modes de paiement pas toujours très clairs. Il était donc temps de proposer un service d’identification. Et cela a été rendu possible par une fonctionnalité qui pourrait faire controverse : Digital ID.

Digital ID : un service pour identifier les participants

Digital ID permet de vérifier l’identité d’un acheteur de BTC en quelques minutes. Pour cela, il lui suffit de se connecter et de renseigner son numéro de permis (l’équivalent de la carte d’identité en Australie) ou son numéro de passeport. Digital ID souhaite ainsi montrer qu’il est tout à fait sécurisé d’acheter des cryptomonnaies comme du Bitcoin en ligne, à condition de passer par les bons canaux.

Cela dit, Digital ID a connu son lot de critiques depuis son lancement cette année. Il a été accusé de conflit d’intérêts avec un autre service gouvernemental. Et des hésitations se font sentir quant à la sécurité des informations qui lui sont confiées, notamment en cas de cyberattaque sur ses propres serveurs.

Pour l’instant, seul le BTC est disponible avec les services d’Australia Post

Facilité d’utilisation VS vie privée, que choisir ?

Cette initiative du gouvernement australien est une très bonne nouvelle pour les crypto-enthousiastes. L’adoption massive passe aussi par l’aval des gouvernements. Cela dit, s’il devient très aisé d’acheter du Bitcoin en Australie, cela se fait à un certain coût. Tout d’abord pour la vie privée : le gouvernement sait exactement combien de BTC l’utilisateur a achetés, et à quelle date. Mais aussi en termes de taxes : les utilisateurs devront déclarer leurs gains potentiels sur leurs investissements en Bitcoin.

Pour autant, les Australiens restent très enthousiastes quand il s’agit d’acheter des altcoins. Le nombre de personnes possédant des monnaies virtuelles a quasiment doublé depuis le début de 2018. Ce nouveau service devrait donc faire des émules, et peut-être proposer d’autres cryptodevises à l’achat.