Actualités

Pour le PDG d’Abra, les blockchains d’entreprises devraient toutes échouer

0 Commentaires

Dans une récente interview avec le magazine Fortune, Bill Barhydt – PDG dAbra, déclarait que lutilisation de la technologie blockchain en interne dans les entreprises était vouée à l’échec. Selon lui, ladoption de la blockchain par les entreprises ne devrait pas avoir beaucoup dimportance dans lindustrie des crypto-devises. 

Pour ceux qui ne connaissent pas Abra, il sagit dune application de portefeuille de crypto-monnaies créée en 2014. Cette application unique permet également dinvestir sur 30 devises virtuelles, 50 fiat et sur lindice sur crypto-devises BIT10.  

Ainsi, lentreprise propose à ses utilisateurs de tout gérer via une seule et même application. En effet, il est possible dacheter, de vendre et de conserver des crypto-devises, mais également dinvestir et de profiter des variations de prix des crypto-monnaies. 

« Lorsque jai lancé Abra, ma vision était de créer une application unique pour smartphone qui pourrait éventuellement offrir nimporte quel service financier à nimporte qui dans le monde » a déclaré Bill Barhydt. 

Récemment, lentreprise a voulu améliorer son offre dinvestissement en ajoutant des produits financiers. En effet, lentreprise propose désormais à ses utilisateurs dacheter des actions et des ETF avec leurs Bitcoins (BTC). 

De hilch/Sutterstock.com

Pour le PDG dAbra, les blockchains dentreprises devraient toutes échouer 

Alors que Bill Barhydt travaillait pour Netscape dans les années 1990, il explique aujourdhui que durant cette période, tout le monde parlait de l’« extranet ». Celui-ci permettait de créer un réseau privé pour quune organisation puisse sinterconnecter avec ses partenaires dans le but de partager des informations. Pour Bill Barhydt, lextranet n’était rien de plus que « prendre Internet et le faire fonctionner à l’intérieur dun pare-feu ». 

Aujourdhui, il compare cette situation à ce qui se passe sur le marché des crypto-devises avec les blockchains dentreprises : tout le monde en parle mais cela naboutira à rien. En effet, dans le dilemme extranet/internet, l’Internet public a finalement triomphé des réseaux fermés privés.  

« Les gens ont cette idée fausse qu’ils vont faire fonctionner la blockchain à l’intérieur d’un pare-feu. Tout va échouer lamentablement. Tout comme les gens ont réalisé que l’extranet était une perte de temps car au final tout concernait Internet » déclare Bill Barhydt. 

De lucadp/shutterstock.com

Une critique des récents JPM Coins 

Ces commentaires font notamment référence à lannonce récente de la plus grande banque américaine en termes dactifs sous gestion, JP Morgan, concernant le lancement de sa crypto-devise appelée le JPM Coin. 

Pour Bill Barhydt, il ny a que peu de valeur dans les débuts de cette devise virtuelle de JP Morgan. La raison est que cest une monnaie virtuelle a été conçue pour les clients institutionnels de la banque dans le seul but deffectuer des paiements. Dans ce cas, la technologie blockchain est susceptible d’être « une perte de temps complète ». 

Comme nous lexpliquons dans notre article La plus grande banque américaine dévoile un prototype de pièce numérique pour les paiements, la devise numérique de la banque est similaire aux stablecoins. En effet, chaque JPM Coin est indexé sur un dollar américain et sera utilisé pour régler les paiements entre acteurs institutionnels. 

« J’ai travaillé chez Goldman Sachs et je sais que le traitement direct des règlements a toujours été important. Je n’ai pas assez creusé pour savoir si ce qu’ils font résout vraiment ce problème » ajoute Bill Barhydt. 

Quen pensez-vous ? 

Ainsi, daprès Bill Barhydt, les réseaux ouverts des crypto-devises l’emporteront toujours sur les versions fermées et privées utilisées par les entreprises traditionnelles. 

Êtes-vous daccord avec le point de vue de Bill Barhydt sur lutilisation des blockchains dentreprises ? Pensez-vous que le JPM coin est une bonne idée ? Quen est-il des stablecoins ?  

Laissez-nous un commentaire ! 

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.