Qu’est-ce que signifie le boom du Bitcoin à Hong Kong ?

Le nombre d’utilisateurs du Bitcoin à Hong Kong a augmenté de manière très importante récemment. En fait, l’usage de Bitcoin a récemment atteint des niveaux records dans cet ancienne colonie britannique.

Pourquoi est-ce le cas et quels facteurs en sont responsables ? En regardant le sujet de plus près, on peut également se rendre du fait que des personnes venant d’ailleurs se tourneront vers les crypto-monnaies dans le futur.

The current Hong Kong Bitcoin boom

Image courtoisie de Shutterstock

Quelle est la raison d’un usage accru du Bitcoin ?

Hong Kong connaît en ce moment une crise politique majeure qui a commencé plus tôt cette année et ne semble pas prête de se terminer. Un nombre très important de citoyens ont protesté dans les rues contre les nouvelles lois proposées sur l’extradition. Les fortes mesures de repression menées par les autorités n’ont fait que renforcer cette crise.

Au même moment, des chiffres montrent que le trading de Bitcoin y a grimpé avec des taux records. Plus de 12 millions de HKD (environ 1,3 millions de livres) en BTC ont été échangés en seulement une semaine, fin septembre. Cela bat le record précédent qui datait de 2018 et se traduit par plus de 170 Bitcoins échangés en une semaine.

Est-ce que l’augmentation de l’usage de la crypto a un lien quelconque avec les protestations ? Pour le moment, aucun lien direct n’est établis entre les protestations et l’intérêt grandissant pour les coins digitaux. Pourtant, beaucoup d’analystes ont lié le boom de la crypto-monnaie à Hong Kong avec les problèmes politiques en cours.

Les problèmes existants ont déjà eu un impact sur sa notation financière. Hong Kong a vu sa note dégradée de AA+ à AA et les prix en bourse ont perdu énormément de valeur également.

Il a été suggéré que les protestations ont changé l’opinion des locaux en ce qui concerne le gouvernement Chinois. C’est un début d’explication sur les raisons pour lesquelles ces personnes rechercheraient une alternatives aux banques et autres institutions financières.

Qu’est ce que le boom du Bitcoin à Hong Kong pourrait signifier pour les autres pays ?

Nous avons déjà pu voir combien une inflation rapide des taux dans des pays tels que l’Argentine, le Vénézuela et le Zimbabwe ont encouragé les locaux à se tourner vers le Bitcoin et les autres crypto-monnaies. Est-ce que la situation rencontrée à Hong Kong montre que les crypto-monnaies connaitront également de la croissance lors de périodes de crises politiques ?

Il est trop pour en être certain, mais il paraît bien que ce soit une indication qui va dans ce sens. On peut facilement imaginer une situation dans laquelle beaucoup de citoyens décident de protester en se tournant vers la monnaie digitale.

Une autre possibilité est de voir des personnes utiliser les crypto-monnaies lorsqu’ils perdent confiance en leur gouvernement ou bien cherchent à forcer un changement. Les derniers chiffres concernant le Bitcoin à Hong Kong nous aident à comprendre que ce type de monnaie digitale pourrait être tout à fait utile dans une certain nombre de situations.