Home > News > Rapport hebdomadaire : Binance se démène pour fournir des services au Royaume-Uni

Rapport hebdomadaire : Binance se démène pour fournir des services au Royaume-Uni

La plateforme d’échange Binance est confrontée à de fortes difficultés réglementaires au Royaume-Uni, ce qui rend difficile pour la plateforme d’échange de crypto-monnaies de fournir des services aux clients basés au Royaume-Uni.

Binance confronté à des difficultés au Royaume-Uni

La principale plateforme d’échange de crypto-monnaies, Binance, fait face à quelques difficultés au Royaume-Uni. La semaine a commencé par un avertissement de la Financial Conduct Authority (FCA), qui indique que Binance n’a pas la licence nécessaire pour mener des activités réglementées dans le pays. La plateforme d’échange de crypto-monnaies a déclaré qu’elle travaillait au lancement de Binance UK, une plateforme dédiée à ses clients britanniques.

Suite à ce dernier développement, Binance n’a pas été en mesure d’offrir des services de dépôt et de retrait en livres sterling à ses clients britanniques pendant quelques jours. Cependant, la plateforme a fini par résoudre les problèmes avec Faster Payments, son processeur de paiement local, et les clients britanniques ont été autorisés à reprendre leurs activités de trading en livre sterling.

Huobi, une autre plateforme d’échange de crypto-monnaies de premier plan, a suspendu ses services de trading de produits dérivés au Royaume-Uni. Cette décision a été prise quelques jours après que Binance ait reçu un avertissement de la FCA. Les traders britanniques peuvent toujours utiliser la plateforme pour le trading au comptant, mais ne sont plus autorisés à trader avec des produits dérivés.

Natwest Bank a suivi en limitant le montant que ses clients peuvent déposer sur les plateformes d’échange de crypto-monnaies par jour. Selon la banque, cette mesure vise à freiner les arnaques ciblant ses clients. La FCA a annoncé cette semaine que 61 sociétés de crypto-monnaies ont retiré leurs demandes de licence en juin. Selon la régulation, la plupart des entreprises ne respectent pas les normes de lutte contre le blanchiment d’argent (AML).

Coinbase va lancer une boutique d’applications liées aux crypto-monnaies

La plateforme d’échange de crypto-monnaies basée aux États-Unis a révélé plus tôt cette semaine son intention de lancer un magasin d’applications liées aux crypto-monnaies. Le PDG de la société, Brian Armstrong, a déclaré que Coinbase envisageait d’entrer dans l’écosystème décentralisé et de profiter de la croissance des secteurs de la finance décentralisée (DeFi) et des tokens non fongibles (NFT). La société a l’intention de construire un magasin d’applications liées aux crypto-monnaies qui faciliterait le développement et l’hébergement de leurs applications décentralisées par les développeurs.

Le régulateur financier allemand, l’autorité fédérale de surveillance des services financiers (BaFin), a révélé en début de semaine qu’il avait accordé à Coinbase une licence de garde de crypto-monnaies. Il s’agit de la première licence délivrée par le régulateur et elle permettrait à Coinbase de mener ses activités en toute légalité en Allemagne.

TP ICAP va lancer une plateforme de trading de Bitcoins

TP ICAP, le plus grand courtier interprofessionnel du monde, est prêt à lancer une plateforme de trading de crypto-monnaies au cours du second semestre de l’année. La société a déclaré qu’elle s’associerait à Fidelity Digital Assets et à Zodia Custody, lancé par la branche capital-risque de Standard Chartered, pour construire la plateforme de trading de crypto-monnaies.

La plateforme commencera par le Bitcoin, mais ICAP a déclaré qu’elle avait l’intention d’offrir à ses clients une exposition à l’Ether rapidement après. Cette évolution montre que de plus en plus d’acteurs institutionnels se lancent sur le marché des crypto-monnaies, malgré la baisse actuelle des prix de ces dernières.

Ark Invest dépose une demande de création d’un ETF sur Bitcoin

Le nombre d’entreprises cherchant à lancer un fonds tradés en bourse (ETF) sur Bitcoin aux États-Unis ne cesse d’augmenter. Cette semaine, la société Ark Invest de Cathie Wood a déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis une demande de lancement d’un ETF sur Bitcoin.

Ark Invest s’est associé à 21Shares pour le dépôt de cet ETF qui vise à suivre la performance du Bitcoin et à permettre aux institutions de s’exposer plus facilement à la crypto-monnaie leader. La SEC américaine a reporté sa décision concernant 3 propositions d’ETF sur le Bitcoin. Cependant, elle doit maintenant examiner 9 demandes et décider de les approuver ou de les rejeter.

Les Indiens investissent dans les crypto-monnaies malgré les avertissements de la RBI

Les plateformes d’échange de crypto-monnaies en Inde ont du mal à fournir des services de dépôt et de retrait à leurs clients, car plusieurs banques refusent de fournir des services à la plateforme après que la Reserve Bank of India (RBI) leur ait conseillé de couper les liens avec les plateformes d’échange de crypto-monnaies. Ces dernières sont maintenant à la recherche de solutions permanentes qui leur permettraient de fournir des services de dépôt et de retrait à leurs clients en toute simplicité.

Malgré la mise en garde de la RBI contre les investissements en crypto-monnaies, les Indiens ont investi massivement dans les crypto-monnaies. Selon les derniers rapports, les Indiens ont investi près de 40 milliards de dollars au cours de l’année dernière, contre 200 millions de dollars l’année précédente. Cela représente une croissance de près de 20 000 % en l’espace d’un an, ce qui indique le niveau de confiance des Indiens dans le marché des crypto-monnaies.

Le NFT original de WWW vendu pour 5,4 millions de dollars

Un NFT représentant le code original du World Wide Web a été vendu pour 5,4 millions de dollars après une semaine de vente aux enchères chez Sotheby’s. Le produit de la vente est destiné à des œuvres caritatives et à des initiatives supportées par le créateur du WWW, Tim Berners-Lee, et son épouse. Selon Sotheby’s, le fichier NFT contient plus de 9 000 lignes de code, y compris les trois langages et protocoles qu’il a inventés, à savoir les URL (identificateurs de ressources uniformes), le HTML (langage de balisage hypertexte) et le HTTP (protocole de transfert hypertexte).

Crypto.com conclut un accord de partenariat de 100 millions de dollars avec la Formule 1

Crypto.com, l’une des principales sociétés de crypto-monnaies, a conclu un accord de parrainage avec la Formule 1. Le partenariat de 5 ans coûte 100 millions de dollars et verra Crypto.com dévoiler un nouveau prix pour la série Sprint de la Formule 1. Selon l’accord de partenariat, la série Sprint doit se dérouler lors d’événements sélectionnés dans le calendrier de la Formule 1.

Les pilotes s’affronteront sur 100 kilomètres et les résultats seront utilisés pour attribuer les positions sur la grille lors de la course du dimanche. Le partenariat de Crypto.com avec la Formule 1 est intervenu quelques jours après que la plateforme FTX se soit associée à une autre ligue sportive de premier plan, la Major League Baseball.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.