Home > News > Rapport hebdomadaire : Elon Musk détient des Bitcoins, des Ether et des DOGE

Rapport hebdomadaire : Elon Musk détient des Bitcoins, des Ether et des DOGE

Elon Musk a admis qu’il détient personnellement des Bitcoins, des Ethers et des Dogecoins et que Tesla et SpaceX possèdent également des Bitcoins

Musk parle de crypto-monnaies à la conférence The B Word

Elon Musk a parlé en profondeur des crypto-monnaies lors d’une récente conférence. Le patron de Tesla a révélé qu’il possède actuellement des Bitcoins, des Ether et des Dogecoin. Cependant, il a admis qu’il possède plus de Bitcoins que d’autres crypto-monnaies.

Il a également révélé que Tesla détient toujours des Bitcoins, ajoutant que sa société spatiale, SpaceX, possède également un stock de Bitcoins. Cependant, il n’a pas révélé combien de Bitcoins SpaceX possède à l’heure actuelle. Malgré ses récentes critiques à l’égard du Bitcoin, Musk a déclaré qu’il admirait la principale crypto-monnaie et qu’il s’attendait à ce que Tesla recommence à l’accepter comme moyen de paiement, car de plus en plus de mineurs utilisent désormais des sources d’énergie renouvelables, par opposition aux sources non renouvelables qui nuisent à l’environnement.

FTX lève un montant record de 900 millions de dollars en capitaux privés

La plateforme d’échange de crypto-monnaies FTX a levé 900 millions de dollars dans un tour de financement de série B pour atteindre une valorisation de 18 milliards de dollars. La levée de fonds représente le plus grand cycle de financement par capitaux propres dans l’histoire de l’industrie des crypto-monnaies. Le parcours de FTX a été remarquable, car la plateforme d’échange de crypto-monnaies était valorisée à 1,2 milliard de dollars il y a tout juste un an. La plateforme, dirigée par Sam Bankman-Fried, utilisera les fonds à des fins d’acquisition et d’expansion dans d’autres domaines du marché des crypto-monnaies, notamment les jetons non fongibles (NFT).

JP Morgan ouvre les portes du marché des crypto-monnaies à ses clients fortunés

La principale banque d’investissement américaine, JP Morgan Chase, aurait commencé à autoriser ses clients fortunés à s’exposer aux crypto-monnaies. La banque a divulgué cette information à ses conseillers financiers, en leur demandant de prendre les ordres d’achat et de vente des clients concernant les crypto-monnaies. Les clients pourront s’exposer aux crypto-monnaies via 5 fonds approuvés : les fonds Grayscale Bitcoin Trust, Bitcoin Cash Trust, Ethereum Trust, Ethereum Classic Trust et le fonds Osprey Fund Bitcoin Trust. JP Morgan rejoint ainsi Morgan Stanley en donnant accès aux crypto-monnaies à ses clients fortunés.

MasterCard améliore les paiements pour obtenir ou vendre des crypto-monnaies sur son réseau

MasterCard a annoncé en début de semaine qu’elle étendait ses services aux sociétés de crypto-monnaies, facilitant ainsi la conversion des crypto-monnaies en monnaies fiduciaires et vice-versa. La société a déclaré qu’elle allait améliorer son offre de cartes pour les plateformes d’échange de crypto-monnaies et les portefeuilles. L’objectif est de permettre aux partenaires de MasterCard de convertir plus facilement les crypto-monnaies en monnaie fiduciaire traditionnelle. MasterCard travaille avec Circle, Evolve Bank & Trust et Paxos Trust Company pour améliorer le service de crypto-monnaies. Cette nouvelle fonctionnalité permettra à davantage de banques et d’entreprises spécialisées dans les crypto-monnaies d’offrir une option de paiement par carte aux clients qui souhaitent dépenser leurs crypto-monnaies partout où MasterCard est acceptée.

Binance suspend le trading d’actions tokenisées

La plus grande plateforme d’échange de crypto-monnaies au monde, Binance, a annoncé en début de semaine qu’elle avait mis fin au trading d’actions tokenisées. La société a pris cette décision à la suite de lourdes contestations réglementaires au Royaume-Uni et maintenant en Italie. Binance offrait auparavant la version numérique d’actions telles que Tesla, Microsoft, Apple et plus encore. Cependant, la plateforme a déclaré que Binance.com ne supporterait plus aucun token d’action après le 14 octobre 2021.

La Commission Européenne veut interdire les transactions anonymes en crypto-monnaies

La Commission Européenne a suggéré que les lois sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (LBC/FT) soient étendues aux crypto-monnaies. Cela implique que l’organisme de réglementation souhaite que les transactions anonymes en crypto-monnaies soient interdites dans l’Union Européenne. La réforme proposée garantira que tous les prestataires de services exercent une diligence raisonnable sur leurs clients avant de les autoriser à bénéficier de certains services. Selon la Commission Européenne, la réforme n’étouffera pas la croissance du marché des crypto-monnaies.

Le gouvernement français a quant à lui recommandé que l’Autorité Européenne des Marchés Financiers (AEMF) se charge de la régulation des crypto-monnaies en Europe. Cette mesure permettra d’assurer une régulation uniforme des crypto-monnaies dans l’ensemble de l’UE, ce qui facilitera la tâche des sociétés de crypto-monnaies dans les différents pays.

Grayscale lance le fonds DeFi

La société de gestion d’actifs numériques Grayscale a lancé un fonds qui permet aux investisseurs d’accéder au marché de la finance décentralisée (DeFi). Le Grayscale DeFi Fund est conçu pour offrir aux investisseurs une exposition à un large éventail de protocoles DeFi leaders sur le marché par le biais d’un portefeuille pondéré en fonction de la capitalisation boursière. Le fonds devrait donner aux investisseurs institutionnels une exposition aux principaux tokens DeFi tels que Aave, Uniswap et plus encore.

Grayscale a également annoncé cette semaine qu’elle s’engageait à transformer son fonds phare Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) en un fonds tradé en bourse (ETF) sur Bitcoin. Le PDG de Grayscale, Michael Sonnenshein, a déclaré à CNBC que la création d’un ETF sur Bitcoin aux États-Unis est une question de temps et non de possibilité. Avec de nombreuses propositions soumises à la SEC américaine, les acteurs du marché sont convaincus que la SEC choisira au moins l’une d’entre elles.

Yellen veut une régulation des stablecoins aux États-Unis

La secrétaire au Trésor des États-Unis, Janet Yellen, a demandé au groupe de travail présidentiel sur les marchés financiers (PWG) de proposer des mesures réglementaires concernant les stablecoins. Yellen a déclaré que le groupe devait travailler rapidement pour garantir la mise en place d’un cadre réglementaire américain approprié. Les États-Unis sont préoccupés par la montée en popularité des stablecoins. Il s’agit de crypto-monnaies numériques dont la valeur est liée aux monnaies fiduciaires. Par conséquent, contrairement aux autres crypto-monnaies, la valeur des stablecoins ne fluctue pas. Les gouvernements du monde entier craignent que les grandes entreprises technologiques ne commencent à entrer sur le marché des stablecoins et à défier les banques centrales pour la domination financière.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.