Home > News > Rapport hebdomadaire : La lutte de Binance au Royaume-Uni continue

Rapport hebdomadaire : La lutte de Binance au Royaume-Uni continue

Les difficultés réglementaires de Binance au Royaume-Uni se sont poursuivies cette semaine, certaines grandes banques bloquant les dépôts de leurs clients vers la populaire plateforme d’échange de crypto-monnaies.

Certaines banques bloquent les dépôts que leurs clients veulent faire sur Binance

Les difficultés réglementaires rencontrées par la plateforme d’échange Binance au Royaume-Uni font actuellement la une. Tout a commencé après que la Financial Conduct Authority (FCA) ait averti la plateforme d’échange qu’elle n’avait pas l’autorisation de mener des activités réglementées au Royaume-Uni. Cette semaine, Barclays a rompu ses liens avec Binance, révélant à ses clients qu’elle ne leur permettrait plus de déposer des fonds sur leur compte Binance à l’aide de cartes de crédit et de débit. Barclays a déclaré qu’elle maintiendrait ce statut jusqu’à nouvel ordre.

La plateforme d’échange de crypto-monnaies a elle-même bloqué les dépôts provenant des réseaux de paiement les plus importants d’Europe : l’espace unique de paiement en euros ou Single Euro Payments Area (SEPA) en anglais. Binance a déclaré avoir cessé de traiter les paiements SEPA en raison d’événements indépendants de sa volonté. Toutefois, elle a assuré à ses utilisateurs que cette interdiction n’est que temporaire et qu’elle cherche des moyens pour offrir de nouveau ce moyen de paiement.

Santander est devenue la dernière banque au Royaume-Uni à bloquer les dépôts vers Binance. Le géant bancaire espagnol l’a annoncé hier. Binance, pour sa part, cherche à embaucher un ancien régulateur au Royaume-Uni pour diriger sa branche Binance UK. Cette décision, semblable à celle prise aux États-Unis, contribuera à alléger la pression réglementaire, car le nouveau directeur de Binance UK connaîtra bien le paysage réglementaire du Royaume-Uni.

L’adoption des crypto-monnaies ne cesse de croître

Un nouveau rapport de Visa indique que l’adoption des crypto-monnaies a augmenté massivement au cours des derniers mois. Le géant du paiement a déclaré que les transactions liées aux crypto-monnaies ont dépassé le milliard de dollars au cours du premier semestre 2021. Selon Visa, les dépenses de crypto-monnaies via cartes bancaires expérimentées jusqu’à présent en 2021 ont dépassé les chiffres enregistrés en 2020 et 2019.

De plus, Visa a déclaré que davantage de personnes utilisent leurs cartes de crédit et de débit pour acheter des crypto-monnaies. Le directeur financier de l’entreprise a déclaré qu’ils ne s’attendent pas à ce que la tendance de l’adoption des crypto-monnaies ralentisse. Au contraire, elle devrait continuer d’augmenter à mesure que davantage de personnes s’exposent au marché.

L’Ether pourrait surpasser le Bitcoin comme réserve de valeur

De nombreux débats ont eu lieu concernant la place de l’Ether, la deuxième crypto-monnaie par capitalisation boursière, et celle du leader du marché, le Bitcoin, comme réserve de valeur. La grande banque d’investissement Goldman Sachs a participé à la discussion et pense que l’Ether pourrait dépasser le Bitcoin en tant que meilleur véhicule de réserve de valeur.

Dans sa note de recherche publiée en début de semaine, la banque a déclaré que l’Ether avait le potentiel nécessaire pour dépasser le BTC. Goldman Sachs a souligné la popularité croissante de l’Ether sur le marché et l’utilisation massive de la blockchain Ethereum par les développeurs et les institutions du monde entier.

Les plateformes d’échange de crypto-monnaies connaissent une baisse de volume en juin

Le marché des crypto-monnaies est dans une tendance baissière depuis quelques semaines. La dernière fois que les prix ont bondi, c’était en mai. En raison de la baisse des prix, les plateformes d’échange de crypto-monnaies ont enregistré une baisse de 56 % du volume des transactions en juin. Des données récentes ont montré que les plateformes d’échange de crypto-monnaies ont traité 958,3 milliards de dollars de volume de transactions en juin.

Il s’agit d’une baisse massive par rapport aux 2,18 billions de dollars enregistrés en mai. Le mois de juin a également enregistré un nouveau record à la baisse, car c’était la première fois que le volume total des transactions est passé sous la barre des 1 000 milliards de dollars depuis janvier. Le Bitcoin a perdu plus de 40 % de sa valeur au cours des dernières semaines et se négocie toujours sous le niveau des 35 000 $.

La SEC reporte une autre décision sur les ETF sur Bitcoin

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis n’a pas encore approuvé une seule demande d’ETF sur Bitcoin, bien que plusieurs sociétés aient déposé une demande pour en lancer un. Le régulateur a reporté sa décision de quelques demandes et il a fait la même chose avec la proposition d’un ETF sur Bitcoin de SkyBridge cette semaine.

La SEC était censée prendre une décision ce mois-ci, mais elle a prolongé la période d’examen de 45 jours jusqu’au mois prochain. L’autorité de régulation examine actuellement 9 ETF sur Bitcoin et 2 ETF sur Ether. Les États-Unis n’ayant pas encore approuvé d’ETF, les institutions ont accès aux ETF sur Bitcoin au Canada, au Brésil et à Dubaï.

Bitcoin.org subit une attaque DDoS

Bitcoin.org, le site internet original du Bitcoin, a subi une attaque par déni de service distribué (DDoS) en début de semaine. Le ou les attaquants exigent une rançon de 0,5 BTC. Bitcoin.org est un site internet de ressources éducatives destiné à informer les gens sur le Bitcoin.

Le site est actif depuis août 2008 et fournit aux gens les informations nécessaires pour savoir où acheter des BTC et explique les différents cas d’utilisation de Bitcoin. L’attaque survient après une période difficile pour Bitcoin.org, qui a reçu l’ordre de retirer le livre blanc du Bitcoin destiné aux utilisateurs britanniques pour cause de violation des droits d’auteur.

Circle va bientôt entrer en bourse

Circle, la société à l’origine de la monnaie stable USDC, a annoncé hier son entrée en bourse par le biais d’une transaction SPAC (acronyme de special purpose acquisition company). La société sera cotée à la Bourse de New York sous le ticker « CRCL ». La société est évaluée à environ 4,5 milliards de dollars.

Selon l’entreprise, son stablecoin USDC a connu une croissance massive au cours de l’année écoulée et elle entend poursuivre sur cette lancée dans les années à venir. L’USDC a une capitalisation boursière d’un peu moins de 26 milliards de dollars, ce qui en fait le 2ème plus grand stablecoin au monde après Tether (USDT).

Les autorités de régulation chinoises ferment une société de logiciels de trading de crypto-monnaies

Les régulateurs chinois ont poursuivi leur répression des activités liées aux crypto-monnaies. Le département d’administration des affaires de la Banque populaire de Chine (PBoC) et le bureau de supervision et d’administration financière de Pékin ont mis fin aux activités de Beijing Qudao Cultural Development Limited.

Selon les régulateurs, Beijing Qudao est une société qui développe des logiciels de trading de crypto-monnaies. Ses activités ont donc été désactivées et son site internet a été suspendu. Les régulateurs ont demandé aux entreprises et aux institutions financières de Pékin de ne pas fournir de services aux sociétés de crypto-monnaies qui y opèrent.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.