Home > News > Rapport hebdomadaire : Le Bitcoin se développe et devient une monnaie légale

Rapport hebdomadaire : Le Bitcoin se développe et devient une monnaie légale

La crypto-monnaie leader est officiellement devenue une monnaie légale au Salvador et plusieurs pays d’Amérique latine considèrent également les crypto-monnaies de manière positive.

Le Salvador adopte le Bitcoin comme monnaie légale

Le Bitcoin a connu plusieurs étapes de croissance importante depuis son lancement il y a 12 ans. La crypto-monnaie est déjà massivement adoptée par les investisseurs particuliers et institutionnels. Cependant, elle a franchi une nouvelle étape cette semaine après que le Salvador ait officiellement adopté le Bitcoin comme monnaie légale.

Le président Nayib Bukele a soumis le projet de loi au congrès du Salvador, qui l’a adopté presque immédiatement. Le pays utilise désormais le Bitcoin et le dollar américain comme monnaies officielles. Suite à cette décision, les entreprises peuvent désormais afficher les prix de leurs biens et services en BTC et accepter cette crypto-monnaie comme moyen de paiement. Les résidents peuvent également payer leurs impôts en Bitcoins.

L’action du Salvador incite d’autres politiciens d’Amérique Latine à considérer le Bitcoin sous un angle positif. Le député de la nation du Paraguay a laissé entendre que le pays allait se concentrer sur un important projet impliquant Bitcoin et PayPal. Les politiciens du Panama, du Brésil, du Mexique, de l’Argentine et de la Colombie seraient prêts à prendre des mesures similaires à celles du Salvador.

Autre rebondissement, des sources du secteur ont révélé que l’Inde est également prête à annuler son projet d’interdire les activités de trading de crypto-monnaies et à faire du Bitcoin une classe d’actifs à la place. Selon ces sources, les régulateurs travaillent avec des experts du secteur sur la meilleure façon de réguler le marché des crypto-monnaies. Si le Bitcoin devenait une classe d’actifs en Inde, le marché des crypto-monnaies devrait connaître une croissance massive dans les mois et années à venir.

Pendant ce temps, le Fonds Monétaire International (FMI) a déclaré qu’il y avait diverses préoccupations économiques et juridiques concernant l’adoption par le Salvador du Bitcoin comme monnaie légale. Gerry Rice, du FMI, a déclaré que l’adoption du BTC comme monnaie légale soulève plusieurs questions macroéconomiques, financières et juridiques qui doivent être soigneusement analysées. Il affirme que les crypto-monnaies peuvent présenter des risques sérieux et que des mesures réglementaires efficaces sont très importantes à mettre en place lorsqu’on y a affaire.

Les banques ont besoin de capitaux importants pour détenir des Bitcoin

Le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire a proposé que les banques puissent détenir des Bitcoins et d’autres crypto-monnaies, mais elles devront pour cela se conformer à des exigences strictes en matière de fonds propres. Le comité, composé de la Réserve Fédérale, de la Banque Centrale Européenne et d’autres banques de premier plan, a suggéré que la régulation soit appliquée afin de s’assurer que les banques puissent couvrir entièrement toute perte sur les jetons Bitcoin.

Les banques seraient donc tenues de respecter la pondération des risques de 1 250 % liée à leur exposition aux tokens Bitcoin. Cela signifie que les banques devront détenir un dollar de capital pour chaque dollar de BTC. L’exigence de fonds propres élevés ne s’applique qu’aux crypto-monnaies et autres actifs à haut risque. Les stablecoins ne sont pas inclus car leur valeur est liée à des actifs du monde réel.

State Street va mettre en place une unité numérique pour le trading de crypto-monnaies

La banque dépositaire américaine State Street a révélé qu’elle était en train de mettre en place une unité numérique qui aiderait ses clients à trader des crypto-monnaies. La responsable de la banque, Nadine Chakker, a souligné que les pressions financières croissantes sur les entreprises ont convaincu la banque d’adopter le trading de crypto-monnaies comme outil de gestion active des actifs.

Avec l’unité numérique en place, il sera facile et simple pour ses clients de trader des crypto-monnaies. Nadine Chakker a également ajouté que de plus en plus de clients sont curieux des crypto-monnaies, une autre raison pour laquelle la banque a décidé de lancer sa division de trading de crypto-monnaies.

Coinbase va collaborer avec un prestataire de services financiers pour proposer des crypto-monnaies

La principale plateforme d’échange de crypto-monnaies Coinbase s’est associée à ForUsAll pour lancer un plan 401k alternatif qui permet de détenir des crypto-monnaies. Le plan sera officiellement lancé le mois prochain et il permettra aux employés d’investir jusqu’à 5 % de leurs contributions 401k dans le BTC, ETH, LTC et autres crypto-monnaies.

Actuellement, ForUsAll contrôle 1,7 milliard de dollars d’actifs de retraite et la société est désireuse d’élargir la portée des options d’investissement disponibles pour ses clients. La société a déclaré qu’elle avait l’intention de maintenir l’investissement en crypto-monnaies à 5 % et d’informer les participants lorsque leur investissement dépasse ce seuil. Ils peuvent alors vendre le supplément et transférer les fonds vers leur solde actuel.

Interactive Brokers proposera des services de trading de crypto-monnaies d’ici la fin de l’été

Le président d’Interactive Brokers Group a révélé en début de semaine que la plateforme se prépare à offrir des services de trading de crypto-monnaies d’ici la fin de l’été. Le président-directeur général, Thomas Peterffy, a déclaré que les clients demandent des services de trading de crypto-monnaies et qu’ils s’efforcent de les mettre en place d’ici quelques mois.

Il n’a pas révélé quelles crypto-monnaies seraient disponibles, mais la société de courtage propose déjà des futures sur Bitcoin à ses clients. Avec ce dernier développement, Interactive Brokers offrirait des services de trading de crypto-monnaie à ses 1,3 million de clients dans le monde. Le courtier contrôle également plus de 300 milliards de dollars de fonds clients.

La Chine continue de réprimer les crypto-monnaies

La Chine a poursuivi sa répression des crypto-monnaies cette semaine. Les moteurs de recherche chinois tels que Baidu et Sogou ont bloqué les recherches de termes liés aux crypto-monnaies. Les utilisateurs ne peuvent plus rechercher des plateformes d’échange de crypto-monnaies ou d’autres services liés aux crypto-monnaies.

La plateforme de réseaux sociaux Weibo a également commencé à bloquer les comptes appartenant à des influenceurs de crypto-monnaies dans le pays. Actuellement, elle a bloqué des milliers de comptes. D’autres rapports suggèrent également que le gouvernement arrête des influenceurs de crypto-monnaies populaires, les inculpant pour des crimes tels que le blanchiment d’argent.

MicroStrategy lève 400 millions de dollars pour acheter plus de Bitcoin

MicroStrategy cherche à lever 400 millions de dollars pour acheter davantage de Bitcoins. L’entreprise lèvera des fonds par le biais d’une offre privée de billets garantis de premier rang, dont l’échéance est fixée à 2028. L’offre privée est accessible aux investisseurs en dehors des États-Unis.

Selon des rapports récents, MicroStrategy a reçu des offres de plus de 1,6 milliard de dollars alors qu’elle n’avait besoin que de 400 millions de dollars pour renforcer sa position sur le marché. MicroStrategy détient actuellement plus de 92 000 BTC (d’une valeur de plus de 3 milliards de dollars), ce qui en fait la plus grande société détenant des jetons Bitcoin.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.