Home > News > Rapport hebdomadaire : Le piratage de Poly Network fait la une

Rapport hebdomadaire : Le piratage de Poly Network fait la une

Le protocole de finance décentralisée (DeFi) de Poly Network a subi un piratage de 611 millions de dollars en début de semaine, mais le pirate a rendu la plupart des fonds.

Poly Network perd 611 millions de dollars, mais le pirate a déjà rendu la plupart des fonds

Poly Network, un protocole cross-chain, a subi le plus gros piratage de l’espace de la DeFi en début de semaine, perdant 611 millions de dollars au profit du pirate. Poly étant un protocole cross-chain, le pirate a ainsi pu exploiter une faille dans la cryptographie du Poly Network pour voler des fonds sur différentes blockchains. Il en a ciblé trois : Ethereum, Binance Smart Chain et Polygon. Cependant, le pirate a promis de se rendre et de restituer les fonds après avoir été traqué. 

Au cours des dernières 48 heures, le pirate a rendu la plupart des fonds, à l’exception des 33 millions de dollars en USDT gelés par Tether après l’attaque. De plus, le pirate a déclaré qu’il avait rejeté la prime de 500 000 $ offerte par l’équipe de Poly Network, ajoutant qu’il avait l’intention de renvoyer tout l’argent. 

Le piratage a attiré l’attention de l’ensemble de l’espace des crypto-monnaies en raison du montant en jeu et du fait que l’espace de la DeFi n’en est encore qu’à ses débuts. Bien que l’identité du pirate n’ait pas encore été révélée, la société chinoise de cyber-sécurité SlowMist a indiqué que ses analystes ont pu identifier l’adresse e-mail, l’adresse IP et l’empreinte digitale de l’appareil de l’attaquant.

Gensler veut plus de pouvoir pour réguler les plateformes d’échange

Le président de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, Gary Gensler, s’est tourné vers l’industrie des crypto-monnaies ces dernières semaines. Selon la lettre adressée au Congrès des États-Unis, le président de la SEC a demandé plus d’autorité et de ressources pour que l’agence puisse superviser et réguler correctement les plateformes d’échange de crypto-monnaies. 

Dans sa lettre, Gensler a déclaré qu’il pensait que le législateur devait donner la priorité à la législation du trading de crypto-monnaies, les prêts et les plateformes DeFi. Lors d’un événement la semaine dernière, Gensler a déclaré que la plupart des crypto-monnaies actuellement disponibles sur le marché sont des titres et que la SEC a besoin de plus de pouvoir et de ressources pour réguler correctement les plateformes d’échange, la DeFi et les stablecoins.

Circle veut devenir une banque nationale

Circle, l’émetteur du stablecoin USDC, veut aller un peu plus loin et devenir la première entreprise de crypto-monnaies à atteindre un statut de banque nationale numérique. Si Circle devient une banque numérique nationale, elle sera régulée par la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), la Réserve Fédérale, le Trésor américain et l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC).  Circle est devenue l’une des principales sociétés de crypto-monnaies au monde. Son stablecoin USDC est le deuxième plus important du marché, juste derrière le jeton USDT de Tether.

L’adoption des crypto-monnaies se poursuit avec AMC et Neuberger Berman

Chaque semaine, des nouvelles concernant le niveau d’adoption au sein des crypto-monnaies sont publiées et c’est une chose positive pour l’industrie. Cette semaine, AMC Entertainment a annoncé qu’il commencerait à accepter les paiements en Bitcoins dans ses cinémas d’ici la fin de l’année. Ce dernier développement verrait le Bitcoin dans plus de 500 cinémas AMC à travers les États-Unis. La société a l’intention d’étendre ce service de paiement à ses 335 autres sites en dehors des États-Unis dans le temps.

Le gestionnaire d’investissement Neuberger Berman, qui gère plus de 400 milliards de dollars d’actifs, a également commencé à ajouter le Bitcoin et l’Ether à son fonds. Dans son dépôt auprès de la SEC, le gestionnaire d’actifs a déclaré que le fonds permettrait aux investisseurs de s’exposer aux deux principales crypto-monnaies afin de diversifier leurs investissements. L’entreprise est intriguée par le Bitcoin depuis un certain temps et a l’intention de devenir active dans l’industrie des crypto-monnaies.

BitMEX s’arrange avec la CFTC et le FinCEN

La principale plateforme d’échange de dérivés de crypto-monnaies, BitMEX, fait l’objet de pressions réglementaires aux États-Unis depuis quelques mois. Cependant, les choses semblent maintenant favorables pour la plateforme après avoir conclu un accord avec la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN). 

Selon l’accord, BitMEX devra payer jusqu’à 100 millions de dollars de pénalités, dont 80 millions à la CFTC et les 20 millions restants au FinCEN. Cependant, les régulateurs ont déclaré que les charges contre ses fondateurs, Arthur Hayes et les autres, resteraient en vigueur. La plateforme BitMEX a été accusée d’avoir exploité illégalement une plateforme d’échange de crypto-monnaies aux États-Unis et d’avoir enfreint la réglementation relative à la lutte contre le blanchiment d’argent (AML).

Le chiffre d’affaires de Coinbase au deuxième trimestre dépasse les 2 milliards de dollars

Coinbase, l’une des principales plateformes d’actifs numériques aux États-Unis, a publié ses résultats du deuxième trimestre en début de semaine. La plateforme d’échange de crypto-monnaies a déclaré un chiffre d’affaires de 2,23 milliards de dollars au deuxième trimestre, dépassant l’estimation des analystes qui était de 1,78 milliard de dollars. 

Sur les 2,23 milliards de dollars générés, Coinbase a fait un bénéfice de 1,6 milliard de dollars. La plateforme d’échange de crypto-monnaies a dépassé les attentes des analystes, les prix du Bitcoin, de l’Ether et d’autres crypto-monnaies ayant augmenté vers la fin du deuxième trimestre.

La capitalisation totale du marché des crypto-monnaies atteint 2 000 milliards de dollars pour la première fois depuis le mois de mai

La capitalisation boursière du marché général des crypto-monnaies a atteint la barre des 2 000 milliards de dollars cette semaine – une première depuis mai. La hausse de la capitalisation boursière totale du marché des crypto-monnaies est le résultat d’une récente augmentation des cours, le cours du Bitcoin ayant dépassé le niveau des 46 000 $, tandis que l’Ether a presque franchi le niveau des 3 300 $. D’autres crypto-monnaies ont également connu une augmentation de leurs prix au cours des dernières semaines.

Venmo lance une fonction de cashback liée aux crypto-monnaies

Venmo, propriété de PayPal, a annoncé en début de semaine qu’elle allait permettre à ses utilisateurs de convertir leur cashback en crypto-monnaies. Selon Venmo, cette nouvelle fonctionnalité permettrait aux clients d’acheter des Bitcoins ou d’autres crypto-monnaies à partir de leur compte Venmo en utilisant le cashback obtenu lors d’achats effectués avec leurs cartes de crédit. La fonctionnalité est disponible pour les clients aux États-Unis et leur permettrait de gérer leurs activités en temps réel. Les clients peuvent également décider de la crypto-monnaie qu’ils souhaitent acheter quand ils le souhaitent.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.