Home > News > Rapport : Les pays à faible PIB ont réalisé de gros gains en Bitcoin en 2020

Rapport : Les pays à faible PIB ont réalisé de gros gains en Bitcoin en 2020

Selon un rapport de Chainalysis, des pays comme le Vietnam et la Turquie se classent beaucoup plus haut en termes de gains faits avec le Bitcoin que de gains faits en termes de PIB.

Alors que le Bitcoin a vu affluer les investisseurs institutionnels et a atteint de nouveaux sommets historiques l’année dernière, de nombreuses personnes ont réalisé des profits avec la crypto-monnaie.

Mais qui en a le plus profité ? Chainalysis a répondu à cette question dans un rapport publié hier, qui ventile les gains en Bitcoin par zone géographique.

Le rapport montre que les États-Unis sont largement en tête du peloton avec des gains réalisés en Bitcoin de 4,1 milliards de dollars l’année dernière. Ce montant est plus de 3 fois supérieur à celui de la Chine, qui occupe la deuxième place avec 1,1 milliard de dollars. Le Japon et le Royaume-Uni occupent les troisième et quatrième places avec respectivement 0,9 et 0,8 milliard de dollars.

Bien que la Chine ait toujours eu le plus gros volume de transactions en crypto-monnaies brute, l’année dernière, les plateformes d’échange majoritairement axés sur les États-Unis ont connu un afflux considérable, ce qui a probablement aidé les États-Unis à se hisser au premier rang.

Les investisseurs américains ont commencé à se détacher des autres pays vers la fin de l’année, la plupart de leur activité ayant lieu sur Coinbase. Presque tous les pays ont connu leur plus forte augmentation au cours de cette période, mais les données suggèrent que les autres pays ont détenu davantage, tandis que les investisseurs américains ont vendu à des prix plus élevés.

Ce qui est peut-être plus surprenant, c’est que pour de nombreux pays, l’investissement dans le Bitcoin n’était pas en corrélation avec les mesures économiques traditionnelles. L’Inde, par exemple, a un PIB de 2 900 milliards de dollars et est la cinquième plus grande économie du monde. Malgré cela et sa forte population, le pays ne s’est classé qu’au 18e rang dans le classement des gains en Bitcoin.

Cela peut toutefois s’expliquer par la position parfois hostile du gouvernement à l’égard des crypto-monnaies. La Reserve Bank of India a interdit le trading de crypto-monnaies en 2018 et l’interdiction n’a été levée qu’en mars de l’année dernière.

D’autre part, de nombreux pays à faible PIB ont réalisé d’importants gains d’investissement en Bitcoin. Bien qu’il ne soit que 53ème dans le classement du PIB, le Vietnam a réalisé le 13ème gain le plus élevé en Bitcoin en 2020. Ce résultat est dû à l’adoption de la crypto-monnaie par la population locale, qui a permis au Vietnam de se classer au 10ème rang du Global Crypto Adoption Index de l’année dernière.

Parmi les autres pays qui se distinguent, citons la République tchèque, 54ème pour le PIB mais 17ème pour les gains en Bitcoin et la Turquie 16ème pour les gains en Bitcoin, mais 25ème pour le PIB.

Il semblerait que le Bitcoin offre un actif très performant aux investisseurs des marchés émergents qui n’auraient normalement pas accès à de tels actifs.