Home > News > Rapport mensuel : Les défis réglementaires de Binance font la une

Rapport mensuel : Les défis réglementaires de Binance font la une

Binance a fait la une ce mois-ci en raison de ses problèmes de réglementation et de sa volonté de devenir une société cotée en bourse aux États-Unis

Binance a dû faire face à des problèmes de réglementation ce mois-ci

La plateforme d’échange de crypto-monnaies Binance, leader du marché, a dû faire face à des problèmes de réglementation ce mois-ci. Les difficultés ont commencé lorsque la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni a interdit à Binance Markets Limited d’opérer dans la région au motif qu’elle ne disposait pas de la licence nécessaire. 

Cela a conduit certaines banques et institutions financières à prendre des mesures draconiennes contre Binance. Barclays et Santander ont bloqué les dépôts des clients sur Binance et Clear Junction a cessé de traiter les paiements destinés à la plateforme d’échange de crypto-monnaies. Binance a aussi brièvement interrompu les dépôts provenant du réseau de paiement majeur d’Europe : le Single Euro Payments Area ou SEPA. Cet arrêt a été suivi d’un avertissement en Italie. Les régulateurs italiens ont en effet indiqué à Binance qu’il ne disposait pas de la licence nécessaire pour opérer dans le pays. 

Binance a alors pris certaines mesures pour réduire l’impact de ces problèmes avec les organes de régulation. La plateforme d’échange a interrompu la vente d’actions tokenisées sur sa plateforme. Elle autorisait auparavant le trading d’actions tokenisées comme Tesla, Microsoft et Apple. Cependant, Binance n’offre plus ce service. La plateforme d’échange de crypto-monnaies cherche également à embaucher d’anciens cadres réglementaires dans divers pays pour l’aider à naviguer dans les eaux réglementaires.

Binance et Circle déclarent leur intérêt pour une introduction en bourse

Le nombre de sociétés du secteur des crypto-monnaies qui cherchent à s’introduire en bourse ne cesse d’augmenter. Malgré ses problèmes de réglementation, Binance a fait savoir qu’elle envisageait une introduction en bourse aux États-Unis. Le PDG Changpeng Zhao a déclaré que la société mettait en place les structures nécessaires et qu’une fois que tout sera prêt, il sera plus facile pour elle de procéder à une introduction en bourse. Il a toutefois ajouté qu’une introduction en bourse ne faisait pas partie de ses projets immédiats pour le moment.

Une autre société qui a manifesté son intérêt pour une introduction en bourse est Circle, l’émetteur de stablecoins. La société à l’origine du stablecoin USDC a déclaré qu’elle souhaitait procéder à une introduction en bourse à New York sous le ticker « CRCL » avec une valorisation de 4,5 milliards de dollars. Kraken et Gemini sont d’autres sociétés de crypto-monnaies qui prévoient également de devenir des sociétés publiques dans les mois à venir.

Elon Musk détient d’importants avoirs en crypto-monnaies

Elon Musk est une figure populaire dans le monde des crypto-monnaies, notamment pour son soutien au Dogecoin. Cependant, il a récemment admis qu’il détient toujours une quantité non négligeable de Bitcoin et d’Ether

Malgré ses récentes critiques à l’égard du Bitcoin, Musk a déclaré qu’il en possédait plus que toute autre crypto-monnaie. Lors d’une récente conférence, Musk a déclaré que Tesla et SpaceX détiennent toutes deux des jetons Bitcoin. Il a ajouté que Tesla pourrait bientôt recommencer à accepter le Bitcoin comme moyen de paiement.

Les ETF sur crypto-monnaies sont de plus en plus populaires, les institutions s’arrachant l’accès à ces produits

Les investisseurs institutionnels veulent avoir accès aux crypto-monnaies et l’un des meilleurs moyens d’y parvenir est de recourir à des fonds tradés en bourse (ETF). Le Canada reste en tête des autres pays en termes d’ETF sur crypto-monnaies, mais le Brésil n’est pas loin derrière. Au début du mois, la nation sud-américaine est devenue la première de la région à approuver un ETF sur Ethereum, quelques mois après avoir lancé un ETF sur Bitcoin. Le fonds tradé en bourse permettra aux investisseurs institutionnels d’accéder plus facilement à la deuxième plus grande crypto-monnaie du marché.

Aux États-Unis, la Securities and Exchange Commission (SEC) n’a pas encore approuvé une seule proposition d’ETF sur Bitcoin et elle doit encore examiner deux propositions d’ETF sur Ether. Cela n’a pas empêché Goldman Sachs de déposer une demande de lancement d’un autre ETF. Cet ETF suivra la performance des sociétés et entités leaders dans l’espace de la finance décentralisée (DeFi) et de la blockchain. 

Selon la banque d’investissement, l’ETF cherchera à fournir des résultats d’investissement qui suivent la performance de l’indice Solactive Decentralized Finance and Blockchain. La banque a déclaré que les sociétés blockchain qui seront cotées sur l’ETF ne seront pas limitées aux sociétés américaines, car l’industrie des crypto-monnaies opère à l’échelle mondiale.

L’accès au monde des crypto-monnaies aux institutionnels ne s’est pas arrêté là. JP Morgan a également fait un grand pas en avant cette semaine. La banque d’investissement aurait commencé à permettre à ses clients fortunés de s’exposer aux crypto-monnaies via des fonds tels que le Bitcoin Trust, Bitcoin Cash Trust de Grayscale et le Bitcoin Trust, Ethereum Trust et Ethereum Classic Trust d’Osprey Funds. JP Morgan a envoyé un mémo à ses conseillers financiers, leur demandant de prendre les ordres de clients fortunés pour acheter et vendre ces fonds de crypto-monnaies.

Grayscale, de son côté, a lancé un nouveau fonds qui a pour objectif le secteur de la DeFi. Le Grayscale DeFi Fund permettra aux investisseurs institutionnels d’accéder à de nombreux protocoles DeFi leaders du secteur par le biais d’un portefeuille pondéré en fonction de la capitalisation boursière. Les investisseurs pourront s’exposer aux meilleurs tokens DeFi tels que Aave, Uniswap et plus encore à travers ce fonds.

PayPal et Square renforcent leur présence dans l’espace des crypto-monnaies

Square, la société de paiement détenue par Jack Dorsey, a admis ce mois-ci qu’elle travaillait au développement d’un portefeuille matériel dédié aux Bitcoins. Le portefeuille et le service sont conçus pour rendre la garde des Bitcoin plus courante et il devrait offrir des transactions multi-sig ou multi-signature. Selon Square, le portefeuille matériel Bitcoin sera disponible pour les utilisateurs du monde entier et permettra aux gens de stocker leurs BTC plus facilement et de manière plus sécurisée.

Un autre géant des paiements, PayPal, a déclaré qu’il travaillait sur une super application de crypto-monnaies et qu’il comptait la déployer très prochainement. Le PDG de PayPal, Dan Schulman, l’a fait savoir lors de la conférence téléphonique avec les investisseurs pour commenter les chiffres du deuxième trimestre, en déclarant que ses utilisateurs bénéficieraient bientôt de fonctionnalités supplémentaires pour les crypto-monnaies. 

PayPal lancera l’application pour ses clients américains dans les mois à venir avant de la mettre à la disposition des utilisateurs dans d’autres parties du monde. L’application devrait être dotée de diverses fonctionnalités telles que l’épargne à haut rendement, une messagerie, des fonctionnalités supplémentaires pour les crypto-monnaies, etc.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.