Home > News > Revue mensuelle : Coinbase entre en bourse et les institutions affluent sur le marché des crypto-monnaies

Revue mensuelle : Coinbase entre en bourse et les institutions affluent sur le marché des crypto-monnaies

L’espace des crypto-monnaies a connu une adoption massive au cours de l’année écoulée et cette tendance ne cesse de s’accentuer. JP Morgan, par exemple, s’apprête à offrir à ses clients fortunés un accès à des fonds en Bitcoins

Ce mois-ci a été très riche en événements pour le monde des crypto-monnaies.

La plateforme d’échange de crypto-monnaies Coinbase a été officiellement lancée à la bourse du NASDAQ (ticker COIN), devenant ainsi la société avec la plus grande valorisation du secteur à l’heure actuelle.

Au cours de la même semaine, le Bitcoin a atteint un nouveau sommet historique proche des 65 000 $, ce qui représente une augmentation de 100 % depuis le début de l’année. Gary Gensler a finalement été annoncé comme le nouveau président de la SEC. Cette nomination a apporté de l’optimisme à l’espace des crypto-devises aux États-Unis. Les investisseurs pensent en effet qu’un ETF sur Bitcoin pourrait ainsi bientôt être autorisé dans le pays.

L’adoption des crypto-monnaies par les institutions financières s’est poursuivie ce mois-ci avec Venmo, propriété de PayPal. L’entreprise a en effet annoncé que ses utilisateurs pouvaient désormais acheter, vendre et stocker des crypto-monnaies sur sa plateforme. Les plus de 70 millions d’utilisateurs de Venmo peuvent ainsi désormais acheter des crypto-monnaies directement depuis l’application.

Pour la première fois, la Chine a reconnu les crypto-monnaies comme des actifs d’investissement. Un gouverneur adjoint de la PBoC a déclaré que la banque centrale considérait les crypto-monnaies comme des véhicules d’investissement alternatifs et qu’elle devait mettre en place une réglementation pour garantir la sécurité des investisseurs.

Enfin, le projet Diem dirigé par Facebook, anciennement connu sous le nom de Libra, a annoncé qu’il lancerait son premier stablecoin avant la fin de l’année. Le projet a été lancé en 2019 mais a été confronté à de nombreux défis réglementaires à l’échelle mondiale.

Voici un tour d’horizon des nouvelles les plus importantes de cette semaine :

 JP Morgan va offrir à ses clients privés un accès à des fonds en Bitcoin

JP Morgan Chase, l’une des plus grandes banques d’investissement des États-Unis, s’apprête à offrir à ses clients fortunés un accès à des fonds en Bitcoin. La banque, dont le chiffre d’affaires s’élève à 3 000 milliards de dollars, devrait lancer ce service dans les mois à venir, permettant ainsi aux investisseurs fortunés de s’exposer à la principale monnaie numérique. JP Morgan suivrait ainsi les traces de Morgan Stanley et Goldman Sachs qui ont déjà commencé à offrir un tel service à leurs clients. Il s’agit d’ailleurs d’un changement de perspective pour JP Morgan, la banque et son PDG ayant critiqué le Bitcoin et les crypto-monnaies par le passé.

L’intérêt pour les crypto-monnaies a été massif d’après le PDG de PayPal

PayPal est entré dans l’espace des crypto-monnaies il y a quelques mois et le PDG a révélé que la demande de crypto-devises sur leur plateforme a dépassé les attentes. Dan Schulman a déclaré au magazine TIME que PayPal surveillait l’espace des cryptos depuis 6 ans, mais qu’il pensait qu’il était trop tôt pour commencer à offrir des services dans ce secteur. Cependant, il a souligné que la demande du côté des cryptos a plusieurs fois été supérieure à ce que l’entreprise attendait. Les crypto-monnaies suscitent beaucoup d’enthousiasme, car de plus en plus de personnes les considèrent désormais comme des options d’investissement alternatives. Cette croissance a conduit la filiale de PayPal, Venmo, à offrir des services liés aux crypto-monnaies à ses clients. Ces derniers peuvent désormais acheter, vendre et détenir des crypto-monnaies directement depuis leur compte.

Tesla a vendu pour 272 millions de dollars de Bitcoins

Le constructeur de voitures électriques Tesla a révélé dans son dernier rapport de résultats qu’il a vendu 10 % de ses avoirs en Bitcoins, soit 272 millions de dollars. L’entreprise a acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoins au début de l’année, ce qui en fait l’une des sociétés les plus riches en Bitcoins. Tesla a également commencé à accepter les Bitcoins comme moyen de paiement pour ses véhicules électriques. Malgré la vente de 272 millions de dollars de Bitcoins, Tesla détient toujours 2,5 milliards de dollars en crypto-monnaies. Tesla a acheté des Bitcoins lorsque le jeton évoluait autour des 39 000 $, alors que la crypto-monnaie a récemment atteint un nouveau sommet historique au-dessus des 65 000 $. L’entreprise reste toujours l’un des plus grands détenteurs de Bitcoins au monde.

L’Allemagne ouvre l’espace des crypto-devises aux investisseurs institutionnels

L’un des développements les plus importants de cette semaine a émergé d’Allemagne. La première économie d’Europe a en effet adopté une nouvelle législation qui permettrait à des milliers de fonds d’investissement institutionnels d’investir jusqu’à 20 % de leur portefeuille dans des crypto-monnaies. Cette loi permettrait à plus de 4 000 « Spezialfonds » de s’exposer à la principale crypto-monnaie. Il s’agit d’un développement considérable, surtout si l’on considère que les « Spezialfonds » contrôlent plus de 1,8 trillion de dollars. L’adoption des crypto-monnaies par ces fonds d’investissement pourrait rapporter à la crypto-sphère près de 450 millions de dollars. La législation vise également à maintenir la position de l’Allemagne comme l’un des principaux centres financiers mondiaux.

La SEC reporte sa décision concernant l’ETF sur Bitcoin de VanEck

La Securities and Exchange Commission (SEC) américaine a joué une carte familière cette semaine en reportant sa décision d’approbation ou de rejet de l’ETF sur Bitcoin de VanEck. Le régulateur devait prendre une décision sur la proposition dans quelques jours, mais il l’a maintenant reportée à juin. La SEC dispose généralement de 45 jours pour prendre une décision après avoir reconnu publiquement qu’elle a commencé à examiner une proposition. Toutefois, la commission peut prolonger son examen jusqu’à 240 jours après le dépôt initial. Les États-Unis n’ont pas encore approuvé une seule demande d’ETF sur Bitcoin, tandis que le Canada a récemment approuvé 3 ETF sur Bitcoin plus tôt cette année.

Binance va bientôt lancer sa place de marché dédiée aux NFT

Binance, l’une des principales plateformes d’échange de crypto-monnaies au monde, va lancer sa place de marché de jetons non fongibles (NFT) en juin. Cette décision intervient à un moment où les NFT font les gros titres dans plusieurs industries. Les NFT sont en effet devenus la tendance dans des industries telles que l’art, la musique, le cinéma et le sport. Binance insiste sur le fait que sa plateforme NFT fournira aux utilisateurs les liquidités nécessaires pour faciliter l’échange de pièces d’art numérique. La plateforme NFT réunira des artistes, des créateurs et des amateurs de crypto-monnaies du monde entier.

Les stars de la NFL, Culkin et Lawrence, adoptent les crypto-monnaies

Cette semaine, la National Football League (NFL) a annoncé de nouvelles mesures en faveur des crypto-monnaies. Trevor Lawrence et Sean Culkin ont signé des accords qui leur permettront de recevoir une grande partie de leur salaire et d’autres paiements en crypto-monnaies. Trevor Lawrence a signé un contrat de sponsoring avec Blockfolio de Sam Bankman-Fried. Dans le cadre de cet accord, Lawrence a déjà reçu sa prime en Bitcoin. Le paiement a été envoyé sur son compte personnel Blockfolio. Le joueur des Kansas City Chiefs, Sean Culkin, est devenu le premier joueur de la NFL à accepter de recevoir 100 % de son salaire en Bitcoins cette année, soit 920 000 $ en Bitcoins. Culkin a déclaré que sa grande foi dans les crypto-monnaies en tant que réserve de valeur ultime l’a convaincu de faire cet investissement à long-terme.

Paxos devient une banque de crypto-monnaies à charte fédérale

Paxos est devenue la dernière société de crypto-monnaies à recevoir l’approbation conditionnelle d’une charte bancaire de la part de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC). Cette approbation fait de Paxos une banque à charte fédérale, ce qui lui permet d’opérer dans tous les États des États-Unis. L’obtention de la charte de l’OCC facilite le fonctionnement d’une entreprise, car cela signifie qu’elle n’a pas besoin d’obtenir une licence bancaire individuelle pour chaque État. Paxos rejoint ainsi Anchorage et Protego qui ont reçu leur charte OCC au début de l’année.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.