Russie : Des mineurs de crypto-monnaies illégaux ont volé plus de 6,6 millions de dollars en électricité

Le minage de crypto-monnaies est incroyablement gourmand en énergie. Lors d’une enquête récente, l’entreprise publique Rossetti a découvert que plus de 6,6 millions de dollars d’électricité avaient été volés au cours des trois dernières années.

Tours de transmission d'électricité
Des mineurs de crypto-monnaies découverts de ne pas payer leurs factures d’électricité ont été signalés aux forces de l’ordre.

Ces trois dernières années, des mineurs de crypto-monnaies illégaux en Russie ont volé plus de 450 millions de roubles russes (près de 6,6 millions de dollars) aux fournisseurs d’énergie locaux.

Rossetti, une entreprise publique de réseau électrique, a initialement rapporté ces chiffres dans sa chaîne officielle Telegram. Selon la société, elle a recherché activement des entreprises de minage qui n’ont pas de contrats avec les entreprises locales de production d’électricité et qui se branchent plutôt sur les réseaux électriques voisins pour voler de l’électricité.

Le rapport explique que cela se produit généralement dans les locaux d’entreprises qui existent déjà, comme les usines dont les propriétaires cherchent à gagner des revenus supplémentaires. D’autres lieux  illégaux pour le minage de crypto-monnaies qui sont envisagés sont des garages, des bureaux loués, des maisons dans les bois et d’anciennes terres agricoles où les ASIC sont placées.

Les mineurs illégaux de crypto-monnaies volent l’électricité en tirant sur des cordons électriques qui sont connectés à des lignes électriques et en construisant ensuite leurs propres transformateurs de puissance pour siphonner le courant.

Dans un cas découvert par les autorités, Rossetti a découvert que le propriétaire avait caché toute la station sous terre. Elle avait été enterrée dans le sol d’une forêt publique.

Une pratique courante consiste également à trafiquer les compteurs électriques pour faire croire que les propriétaires ont consommé moins d’énergie que ce dont le minage de crypto-monnaies aurait réellement besoin.

Dans les cas où il s’agit de minage de Bitcoins, les écarts seraient de plus d’un kilowatt par heure pour une seule machine de minage, multiplié par les milliers de machines dans chaque ferme.

Les cas de vol d’électricité pour financer les opérations de minage ont commencé à apparaître en Russie en 2017, lorsque Rossetti a découvert 35 cas de consommation illégale d’électricité dans 20 régions de Russie (le pays est constitué de 85 régions de tailles et de densités de population diverses). La société a confirmé que chacun de ces cas a été signalé aux autorités policières.

Rossetti a révélé que l’entreprise identifie la consommation illégale d’électricité en recherchant des anomalies, en inspectant les lignes électriques et en mesurant la charge de travail de chaque station. Parfois, le minage de crypto-monnaies peut aussi être facilement repérés par des signes visuels comme lorsqu’un bâtiment a, de manière inhabituelle, des dispositifs de climatisation et des ventilateurs installés.

Au cours de l’année dernière, des mineurs de crypto-monnaies illégaux ont mené leurs opérations dans un institut de recherche nucléaire et par le biais du site internet d’un fournisseur d’électricité local.

Rossetti explore actuellement les moyens d’accroître ses activités grâce à cette technologie en étudiant comment un grand livre distribué peut recueillir des données sur la consommation d’énergie de manière plus efficace.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
LonghornFX
CEX.IO
Marge de négociation
Conformité légale
jalonnement crypto-monnaie
Commencez à trader