Home > News > ShapeShift intègre des DEX et supprime les exigences KYC

ShapeShift intègre des DEX et supprime les exigences KYC

La plateforme d’échange d’actifs numériques cessera de traiter directement avec les clients, mais leur permettra de trader directement via des protocoles décentralisés

La plateforme suisse d’échange d’actifs numériques ShapeShift a annoncé dans un communiqué de presse hier qu’elle avait intégré des protocoles d’échange décentralisés dans sa plateforme afin d’accroître la transparence dans l’économie des actifs numériques et de mieux protéger les utilisateurs.

Au lieu que ShapeShift agisse comme intermédiaire, les clients pourront désormais trader directement avec ces protocoles externes. Les utilisateurs n’auront donc plus à fournir de documents d’identification personnelle pour répondre aux exigences réglementaires « Know Your Customer » (KYC) pour trader, ce qui améliorera la sécurité et la confidentialité, tout en offrant aux traders une plus grande transparence sur leur flux d’ordres.

La société a adopté à contrecœur les politiques KYC en 2018, après 4 ans d’opération axée sur la protection de la vie privée. Cependant, ShapeShift a toujours pensé que la collecte d’informations personnelles était contraire à l’éthique et dangereuse. En effet, le stockage et le transfert généralisés d’informations personnelles identifiables (PII – Personally Identifiable Information) entraînent environ 20 millions de cas de vol d’identité par an aux États-Unis et plus de 17 milliards de dollars de pertes annuelles selon les estimations du ministère de la justice.

Erik Voorhees, PDG de ShapeShift, a déclaré : « Le rythme de l’innovation dans la technologie décentralisée est inspirant. Ces projets open source sans frontières ont créé une expérience utilisateur beaucoup plus sûre, c’est pourquoi nous avons décidé de les intégrer à la plateforme ShapeShift à l’avenir ».

Les crypto-bourses décentralisées (DEX) ont tendance à offrir des frais moins élevés et à réduire le risque de contrepartie, en plus de permettre aux utilisateurs de contrôler leurs actifs numériques et de les vérifier, il n’est donc pas surprenant que leur popularité ait augmenté au cours de l’année dernière.

Voorhees a ajouté : « Les échanges centralisés sont des boîtes noires : il n’y a aucun moyen de les auditer de l’extérieur. Il faut faire confiance aux opérateurs de ces échanges et à toute autre partie pouvant accéder à ces données, et cette confiance est souvent rompue. Notre objectif est de protéger les personnes et d’apporter de la transparence au système financier. Il s’agit d’un financement à source ouverte ».

Les clients de ShapeShift bénéficieront désormais d’une meilleure tarification, car les multiples DEX leur permettent d’accéder à une liquidité profonde sur plus d’un millier de nouveaux actifs numériques.

Parmi ceux-ci figurent les actifs Ethereum et ERC20 depuis hier, tandis que le Bitcoin (BTC natif, non enveloppé) sera ajouté au cours du premier trimestre 2021. En plus d’avoir accès aux meilleurs tarifs sur plusieurs sites, les utilisateurs de ShapeShift peuvent également gagner des tokens FOX sur chaque trade.

Cette initiative représente un retour à la philosophie initiale de ShapeShift et pourrait suffire à attirer de nouveau les clients qui avaient auparavant abandonné la plateforme au profit de crypto-bourses plus privées.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.