Home > News > State Street proposerait l’ETF américain Bitcoin après l’approbation de la SEC

State Street proposerait l’ETF américain Bitcoin après l’approbation de la SEC

State Street a été nommé administrateur de fonds et agent de transfert pour le VanEck Bitcoin Trust

Après le succès de l’ETF Purpose Investments Bitcoin au Canada – le tout premier ETF Bitcoin d’Amérique du Nord – il semble que les États-Unis pourraient éventuellement suivre l’exemple, car le VanEck Bitcoin Trust attend actuellement l’approbation de la Securities and Exchange Commission (SEC) pour devenir le premier ETF coté aux États-Unis à fournir une exposition au jeton Bitcoin.

Un communiqué de presse a annoncé hier que le prestataire de services financiers State Street avait été nommé administrateur de fonds et agent de transfert du VanEck Bitcoin Trust, qui visera à refléter la performance du taux de référence MVIS CryptoCompare Bitcoin, moins les dépenses opérationnelles.

State Street opère actuellement sur plus de 100 marchés géographiques différents dans le monde entier et, à la fin de l’année dernière, l’entreprise détenait 3 500 milliards de dollars d’actifs sous gestion, dont 38 800 milliards de dollars d’actifs sous garde et/ou administration.

Nadine Chakar, responsable des marchés mondiaux de State Street, a déclaré : « Nous considérons la mise en place et l’utilisation d’actifs numériques comme l’une des forces de transformation les plus importantes qui affecteront notre secteur au cours des 5 prochaines années, et nous sommes déjà très activement engagés avec nos clients et partenaires dans la fourniture de solutions adaptées ».

« Le travail que nous avons entrepris avec VanEck est un autre exemple de la façon dont State Street continue à mettre en œuvre sa stratégie plus large de développement du marché des crypto-devises et de l’écosystème des actifs numériques, qui est axé sur la création de monnaie numérique, les services de garde et de post-trading, le trading et l’émission de jetons pour ces nouveaux types d’actifs » a-t-elle ajouté.

State Street a déjà une certaine expérience dans le secteur des crypto-devises et de la blockchain. En 2018, elle a développé des services d’administration de fonds pour les actifs numériques en collaboration avec le fournisseur de données de référence de cryptos Lukka, avant de travailler avec la crypto-bourse Gemini sur un projet pilote d’actifs numériques en 2019. State Street a également co-fondé Finality, un consortium qui développe un réseau bancaire utilisant la chaîne de blocs comme moyen de paiement sur les marchés bancaires de gros.

Désormais, State Street travaillera avec VanEck et, sous réserve de l’approbation de la SEC, fournira des services comprenant la comptabilité des fonds, l’agence de transfert, la prise d’ordres, la garde des parts de l’ETF et les opérations de panier de l’ETF. State Street gère actuellement environ 70 % des actifs américains des ETF et est le plus grand prestataire de services d’ETF au monde.

Il est important de souligner que State Street fournit déjà des services aux ETF de VanEck basés en Australie, aux Pays-Bas, en Irlande et aux États-Unis.

Le directeur de la stratégie des actifs numériques de VanEck, Gabor Gurbacs, a ajouté : « VanEck s’engage à soutenir l’innovation financière dans le domaine des actifs numériques. Nous pensons que, lorsque l’ETF sera approuvé, le Trust améliorera à la fois les marchés financiers et les marchés des actifs numériques en fournissant aux investisseurs un véhicule simple, efficace et soutenu par les institutions pour accéder aux marchés du Bitcoin ».

Tags: