Actualités

La Suisse donne son agrément pour un indice crypto coté en bourse

0 Commentaire
logo du fonds AMUN coté sur Six Swiss Exchange
Amun, un index de cryptomonnaies qui a la cote

Amun est le premier véhicule d’investissement en cryptomonnaies coté sur une bourse suisse. Une telle reconnaissance permet aux investisseurs institutionnels notamment d’accéder au marché des cryptomonnaies. La fin de la récré pour les petits investisseurs ?

Six Swiss Exchange, une institution respectable

Basée à Zurich, la bourse Six Swiss Exchange est la plus grande bourse réglementée du pays. Créée en 1850, l’institution est respectée et la capitalisation totale est de 1.600 milliards de francs suisses en 2018. Ce n’est donc pas une petite bourse obscure qui propose l’index de cryptomonnaies d’Amun.

Six Swiss Exchange est la première bourse Suisse - Crypto Index HODL 5 - logo Six
Six Swiss Exchange est la première bourse suisse.

Le fonds crypto d’Amun

Le produit a pour vocation de permettre aux investisseurs institutionnels et aux hedge funds notamment d’investir en cryptomonnaies via un véhicule officiel. Si l’esthétique du produit est léchée, pas sûr cependant que l’index soit suffisamment sophistiqué pour satisfaire les gros poissons.

Les investisseurs particuliers résidant dans l’Espace économique européen (European Economic Area ou EEA) n’auront pas accès aux fonds Amun. En outre, des frais de gestion de 2,5% seront appliqués.

Une première du genre

Selon leur site internet, Amun se targue d’être le premier index crypto listé. C’est partiellement vrai car certains véhicules ont déjà été reconnus notamment le Bitcoin Tracker One proposé sur le NASDAQ/OMX de Stockholm qui, comme son nom l’indique, se calque sur le cours du Bitcoin. La particularité du fonds Amun est de faire référence à un index soit à un panier d’altcoins.

Composition du fonds Amun

L’Amun Crypto Basket Index, dont l’acronyme choisi non sans humour est HODL5 (en référence à l’expression HODL, voir notre dictionnaire des crypto-monnaies), cherche à représenter les crypto-monnaies les plus importantes en tenant compte notamment de leur niveau de liquidité. L’allocation de l’index est revue mensuellement. Cela nous rappelle quelque peu le CryptoPortfolio d’eToro qui n’est pas coté sur une bourse officielle mais dont l’allocation respecte des principes similaires.

Selon les règles d’allocation du fonds en vigueur, les stable coins comme le Tether (USDT) ou les altcoins fongibles à vocation anonyme tel le Monero (XMR) sont d’office exclus.  Le 21 novembre 2018, l’indice se composait donc comme suit :

– 48,41% de Bitcoins (BTC)

– 33,09% de Ripple (XRP)

– 15,8% d’Ethereum (ETH)

– 2,7% de Litecoin (LTC) ;

Le Bitcoin Cash initialement dans la sélection semble avoir été (temporairement) enlevé du lot ; probablement en raison du hard fork survenu mi-novembre.

Amun, un fonds crypto prometteur ?

On peut dire qu’Amun n’aura pas bénéficié d’un timing optimal en se lançant durant le mois de novembre 2018.

Cependant, les choses évoluent vite sur les marchés financiers et encore plus sur le marché des cryptomonnaies. Il se pourrait bien que les investisseurs qui viennent de rentrer grâce au fonds suisse fassent une belle plus-value dans les mois voire les semaines à venir.

L’arrivée de ces investisseurs institutionnels sur le marché via différents canaux pose d’ailleurs bien des questions quant à leurs intentions. On le sait, certains grands noms de la finance traditionnelle sont carrément hostiles aux devises digitales et à ce qu’elles représentent. Il faut donc espérer que ceux-là ne chercheront pas par tous les moyens à nuire au marché pour prouver le bien-fondé de leurs arguments.

 

La Suisse donne son agrément pour un indice crypto coté en bourse
Noter cet avis

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.