Home > News > Tesla n’accepte plus les Bitcoins pour des raisons environnementales

Tesla n’accepte plus les Bitcoins pour des raisons environnementales

Le constructeur de voitures électriques Tesla a déclaré qu’il n’accepterait plus les Bitcoins pour le paiement de ses véhicules, invoquant des préoccupations environnementales

Elon Musk, PDG de Tesla, a annoncé hier que l’entreprise n’accepterait plus le Bitcoin (BTC) comme moyen de paiement pour ses voitures électriques. Il a révélé que cette décision est due à l’impact environnemental de la crypto-monnaie.

Dans son tweet, Musk a déclaré : « Nous sommes préoccupés par l’augmentation rapide de l’utilisation des combustibles fossiles pour le minage des BTC et les transactions en Bitcoins, en particulier le charbon qui a les pires émissions de tous les combustibles ».

Dans sa déclaration, Musk a affirmé que les crypto-monnaies sont une bonne idée à différents niveaux, mais qu’elles ne devraient pas avoir un coût élevé pour l’environnement.

Si Tesla a décidé de ne plus accepter les Bitcoins, elle n’a pas l’intention de vendre ceux en sa possession. « Tesla ne vendra pas de jetons BTC. Nous avons l’intention de les utiliser pour des transactions dès que le minage passera à une énergie plus durable ».

Tesla a déclaré qu’elle s’intéressait désormais à d’autres crypto-monnaies moins consommatrices d’énergie que le Bitcoin.

Le constructeur de voitures électriques a commencé à accepter les paiements en BTC en mars, environ un mois après avoir révélé, dans un document déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), qu’il avait acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoins.

Tesla reste l’une des principales entreprises détentrices de Bitcoins. Dans son rapport trimestriel sur les résultats du mois dernier, Tesla a révélé avoir vendu pour 272 millions de dollars de ses avoirs en Bitcoins. Toutefois, l’entreprise détient toujours 2,48 milliards de dollars de Bitcoins, car elle a réalisé des bénéfices sur les 1,5 milliard de dollars qu’elle avait achetés au début de l’année.

Parmi les autres principaux acheteurs institutionnels du Bitcoin figurent MicroStrategy, Square, Meitu, Nexon et quelques autres. Le Bitcoin est devenu une couverture potentielle contre l’inflation pour de nombreux investisseurs, car la plupart des banques centrales du monde impriment de l’argent pour soutenir la croissance de leurs économies frappées par la pandémie.

Tags: