Tokens Telegram Déjà en Vente: Pourrait Être Un Mauvais Coup

La levé de fonds (ICO) de Telegram est une des plus importantes vente de tokens de ces dernières années. 1,7 milliard de dollars ont été récoltés lorsque la vente de tokens Telegram s’est terminée en Mars 2019. Désormais, la blockchain Telegram Open Network prévoit son lancement à la fin du mois d’octobre cette année.

Les investisseurs n’ont pas reçu à ce jour les tokens pour lesquels ils ont opté durant l’ICO. Pourtant, des rapports ont fait apparaître que des personnes sont déjà en train de les acheter ou de les vendre en ligne. Cela pourrait se révéler être un mauvais coup pour quiconque impliqué dans ce type de transaction. Regardons de plus près l’histoire dans son ensemble.

Telegram tokens being bought and sold

Image courtoisie de Shutterstock

Comment Sont Vendus Les Tokens Telegram ?

Un marché secondaire non autorisé est utilisé pour permettre à des personnes d’acheter ou de vendre ces pièces pour le Telegram Open Network. Cela signifie que ces tokens ne proviennent pas directement de Telegram. A la place, ils proviennent de parties tiers qui les ont achetés et qui les revendent maintenant.

Il est important de rappeler que le montant minimum d’investissement lors de cet ICO était de 1 million de dollars. Cela veut dire que beaucoup de personnes qui voulaient y participer ne pouvaient pas le faire. Il y a eu une énorme frénésie à propos de cet ICO à l’époque, puisqu’elle implique la décentralisation et modernisation d’un certain nombre de méthodes de communication. Si le réseau n’est pas opérationnel d’ici au 31 octobre, le fondateur de Telegram, Pavel Durov, devra rembourser le montant intégral levé durant l’ICO.

Quiconque souhaitant acheter des tokens Telegram peut maintenant le faire au travers de comptoirs ou sur certaines exchanges de crypto-monnaie. Il n’est pas très difficile de trouver quelques coins digitaux en vente si vous les recherchez. Il est suggéré qu’ils se vendent trois fois leur prix d’origine.

En effet, la vente secondaire de ces coins a commencé avant même que l’ICO ne soit terminée. On ne sait pas exactement combien de tokens ont été vendus sur les marchés secondaires, mais il n’y a aucun doute sur le fait qu’il y a un intérêt majeur de la part des personnes qui voulaient prendre part à ce projet avant qu’il ne soit trop tard.

Quel Est Le Potentiel Problème ?

Le gros problème est que la convention d’achat de Telegram à l’époque de l’ICO possède une clause particulière. Elle indique que les investisseurs originaux ne sont pas autorisés à vendre leurs tokens avant le lancement de la plateforme. S’ils le font, l’attribution pourrait être annulée.

Ce que cela veut dire est que les acheteurs secondaires encourent le risque de ne rien recevoir en échange de leur monnaie investie. Ils sont en fait en train d’acheter des tokens qui n’ont pas encore été délivrés. Ces tokens pourraient même être retirés pour cause de vente anticipée. C’est un gros risque à prendre qui pourrait se révéler être une erreur qui coûte cher.