Twitter limite la possibilité de poster des adresses de crypto-monnaies

Après l’attaque de plusieurs comptes importants le 15 juillet dernier, le réseau a désactivé la capacité des utilisateurs à partager des adresses de crypto-monnaies

Téléphone affichant l'application Twitter
Le site travaille actuellement au renforcement de la sécurité et recueille davantage d’informations sur l’attaque.

Suite au piratage massif de Twitter qui s’est produit mercredi dernier, le 15 juillet, le site de réseautage social semble avoir désactivé la possibilité de partager des chaînes de chiffres et de lettres sur sa plateforme.

Il est probable que cette mesure ait été prise pour empêcher les fraudeurs et les cyber-criminels de partager des adresses de portefeuilles de crypto-monnaies, qui sont composées d’une longue chaîne alphanumérique aléatoire, dans le but de solliciter des crypto-monnaies auprès des internautes.

La brèche qui s’est produite mercredi a entraîné une fraude de plus de 100 000 $ sur la même adresse Bitcoin que celle qui a été tweetée par tous les comptes compromis avec la promesse de récompenses extérieures pour ceux qui ont envoyé leurs « dons ».

Au moment de la rédaction du présent document, les tests effectués par The Block Research indiquent que les adresses XRP, Bitcoin, Ethereum, Litecoin et Monero ne peuvent plus être partagées sur Twitter.

« Pour protéger nos utilisateurs du spam et d’autres activités malveillantes, nous ne pouvons pas mener à bien cette action pour le moment. Veuillez réessayer plus tard ». 

Il s’agit du message produit après des tentatives de publication d’un contenu comportant une chaîne de chiffres et de lettres.

Whale Alert, un compte Twitter dédié à la publication des grosses transactions au fur et à mesure qu’elles se produisent sur la blockchain, a confirmé qu’il ne peut plus publier sur les transferts ni les ajouter manuellement. Le compte continue à partager des informations par le biais de son canal Telegram.

Le site de médias sociaux a assuré à ses utilisateurs que son équipe examine actuellement la situation et qu’elle publiera des mises à jour si de nouveaux développements surviennent.

« Nous savons qu’ils ont utilisé cet accès pour prendre le contrôle de nombreux comptes très visibles (y compris vérifiés) et tweeter en leur nom. Nous examinons les autres activités malveillantes qu’ils ont pu mener ou les informations auxquelles ils ont pu accéder et nous en partagerons d’autres ici, au fur et à mesure que nous en aurons » a déclaré le compte d’assistance de la société mercredi dernier.

Les comptes Twitter les plus connus qui ont été compromis lors du piratage coordonné sont ceux de Joe Biden, Barack Obama, Kanye West, Apple, Uber, Binance, Elon Musk ou encore Jeff Bezo. Les utilisateurs ont commencé à soupçonner des activités malveillantes lorsqu’ils ont rapidement réalisé que ces comptes exprimaient le même message et le même format dans chaque tweet.

Les pirates informatiques, sous le couvert de ces comptes, ont prétendu qu’ils collectaient des fonds pour une organisation appelée Crypto For Health. Ils ont ajouté que les fonds allaient soit servir à soutenir les travailleurs du secteur de la santé en général, soit être renvoyés à l’expéditeur en double.

Traduit par Carolane de Palmas

FOREX.com
CEX.IO
Bittrex
L'un des plus grands échanges de crypto-monnaie
Volume élevé sur toutes les paires
Parfait pour les grands et petits acheteurs / vendeurs
Commencez à trader